Numéro du 29 février 2024

Thursday, 29 February 2024 00:00 UTC

L'édito de PAC2 — RAW évolue en permanence. Après avoir proposé des zooms et des tribunes, on inaugure ce mois-ci une section intitulée focus avec du contenu original. On verra si on renouvelle ce format par la suite selon vos retours et surtout nos envies.

N'hésitez pas à contribuer et à proposer des sujets pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Focus

La section focus est consacrée à des travaux originaux publiés dans RAW.

Cartographie des articles labellisés et géolocalisés

Chaque Wikipédia a un processus de labellisation d'articles de qualité et de bons articles. Parmi ces articles labellisés, certains correspondent à des entités qui peuvent être situées sur la carte du monde et peuvent être géolocalisés grâce à la propriété P625 de Wikidata. L'outil GLAM[1] permet de visualiser sur une carte du monde l'ensemble des articles labellisés et géolocalisés pour chaque Wikipédia. GLAM est un notebook interactif développé sur la plateforme Observable[2] qui s'appuie sur une requête SPARQL au service query.wikidata.org et une visualisation à l'aide de la librairie Geoviz développée par Nicolas Lambert[3].

Dans un monde idéal, la répartition géographique des articles labellisés devrait être la même pour toutes les versions linguistiques de Wikipédia. Dans la réalité, la répartition géographique des articles est le reflet des centres d'intérêt de chaque communauté et témoigne des biais culturels de chaque Wikipédia.

Globalement, on observe dans les grandes versions linguistiques de Wikipédia, très peu d'articles de qualité sur le continent africain.

Certaines wikipédias contiennent très peu d'articles de qualité géolocalisés. Par exemple, Wikipédia en persan ne contient que 18 articles de qualité avec une géo-localisation[13].

Il serait intéressant de compléter l'analyse avec la propriété P17 de Wikidata qui permet d'obtenir le pays correspondant à un élément[14].

Brèves

Qlever, OSM et Wikidata — Le contributeur OpenStreetMap Danysan95 explore les possibilités offertes par QLever pour effectuer des requêtes SPARQL croisées entre OpenStreetMap et Wikidata[15].

QLever est un logiciel libre développé par une équipe de l'université de Fribourg-en-Brisgau qui permet de faire des requêtes SPARQL. C'est une alternative à Blazegraph, le logiciel utilisé par le service Query.wikidata.org qui n'est malheureusement plus maintenu. L'université de Fribourg propose aussi un service qui s'appuie sur QLever, qlever.cs.uni-freiburg.de, qui permet de faire des requêtes dans Wikidata, Openstreetmap, Wikimédia Commons, DBPedia et de nombreuses autres bases.

QLever permet de faire des requêtes fédérées entre OSM et Wikidata. Par exemple Danysan95 propose de rechercher toutes les gares en France desservies par le TGV[16] :

PREFIX osmkey: <https://www.openstreetmap.org/wiki/Key:>
PREFIX geo: <http://www.opengis.net/ont/geosparql#>
PREFIX rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#>
PREFIX osmrel: <https://www.openstreetmap.org/relation />
PREFIX ogc: <http://www.opengis.net/rdf#>
PREFIX wdt: <http://www.wikidata.org/prop/direct />
PREFIX wd: <http://www.wikidata.org/entity />
PREFIX schema: <http://schema.org />
PREFIX osm: <https://www.openstreetmap.org />

SELECT DISTINCT ?wdItem ?wpArticle ?element ?name ?type ?geometry
WHERE { # French train stations served by TGV
  SERVICE <https://qlever.cs.uni-freiburg.de/api/wikidata> {
    ?wdItem wdt:P17 wd:Q142; # Only items in France: P17=country, Q142=France
                wdt:P31/wdt:P279* wd:Q55488; # Only train stations: P31=instance of, P249=subclass of, Q55488=railway station
                wdt:P1192 wd:Q129337. # Only items served by TGV: P1192=connecting service, Q129337=TGV
    ?wpArticle schema:about ?wdItem; schema:isPartOf <https://en.wikipedia.org />. # Only items with an english Wikipedia article
  }
  ?element osmkey:railway "station" ;
           osm:wikidata ?wdItem; # This row joins the OSM element to the Wikidata item
           osmkey:name ?name ;
           rdf:type ?type ;
           geo:hasGeometry ?geometry .
}

Danysan95 conclut :

« QLever est encore jeune et a besoin d'un peu de travail pour implémenter les pièces manquantes et corriger certains bugs, mais à long terme, il est très prometteur. Je suis très enthousiaste quant à l'avenir qu'il nous offre : un seul langage d'interrogation pour tous, un moyen standard d'interroger OSM et des milliers d'autres ensembles de données, avec une interopérabilité intégrée pour une combinaison transparente de sources multiples.[17] »

La page OSM Wikidata framework donne plusieurs exemples de cartes qui s'appuient sur une combinaison d'OpenStreetMap et Wikidata[18].

Wikimédiens en résidence — L'université de Strasbourg et l'université Lyon 1 ouvrent chacune un poste de Wikimédien en résidence[19].

Nomination de Gabriel Attal — Suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre du gouvernement français le 9 janvier, les wikipédiennes et wikipédiens du monde entier se sont mobilisés. Le journaliste Thierry Noisette s'émerveille sur Mastodon :

« 8 langues de plus dans Wikipédia pour l'article sur Gabriel Attal en moins de deux heures; la réactivité des wikipédiens fait toujours mon admiration[20] »

« Gabriel Attal a maintenant un article en 27 langues dans Wikipédia, soit 14 langues de plus en quatre heures. Les wikipédiens sont trop forts[21] »

5 millions d'entrées dans le wiktionnaire francophone ! — Le wiktionnaire francophone passe la barre des 5 millions de pages de contenu.

« 🥳 5 000 000 d'entrées sur le #Wiktionnaire francophone ! 🎉

Quelle belle réussite pour cette année où l'on va fêter ses 20 ans ! 🎂

@wiktionnaire 😘[22] »

23 ans! — Le 15 janvier, Wikipedia a fêté ses 23 ans[23].

Connaissez vous la discothèque ? — Sur son site, Poslovitch décrit le projet de dicothèque de la manière suivante :

« C’est une interface de consultation et de comparaison de dictionnaires qui s'appuie sur Wikisource et Wikidata. Et son prototype, déployé sur la Wikisource francophone à l’été 2023 et qui permet de consulter 28 dictionnaires (si vous avez un compte Wikimedia, vous pouvez le tester sur Dicothèque), a rempli pleinement son objectif[24]. »

À paraître — La bibliographie sur Wikipédia continue de croître. Le 15 mars prochain, le chercheur Jérôme Hergueux publie aux Presses de la rue d'Ulm un essai intitulé Wikipédia, ou Imaginez un monde[25].

Événements

Ailleurs dans le Wikiverse

La page Wikipédia:RAW/Découvrir recense les infolettres et blogs relatifs à Wikimedia.

Courrier du lectorat

(Il nous fera plaisir de lire les messages déposés ici et, si nécessaire, d'y répondre dans les plus brefs délais.)

Numéro sympa, comme toujours. Il complète avantageusement la revue de presse et le Wikimag (qui fêtait hier son anniversaire lui aussi). Sinon, j'ai corrigé quelques coquilles au début du numéro...31 janvier 2024 à 23:41 (CET)

Merci pour ce nouveau numéro, très intéressant ce nouvel outil de @PAC2 sur les articles labellisés ! Celinea33 (discuter) 1 février 2024 à 02:26 (CET)

J'ai apprécié la possibilité de visualiser sur une carte les articles labelliés. Émoticône sourire Toutefois, je suis incapable de visualiser la requête dans la section Qlever, OSM et Wikidata, ce qui me questionne sur la pertinence de la brève. (Smiley: triste) — Cantons-de-l'Est p|d|d 🧹 5 février 2024 à 19:50 (CET)


 –
Rédigé/traduit par PAC2
Citations originales
Notes
Références
  1. https://observablehq.com/@pac02/lam
  2. Voir l'introduction à Wikidata pour les contributeurs de Wikidata : https://observablehq.com/@pac02/introduction-a-observable-pour-les-utilisateurs-de-wikida
  3. https://observablehq.com/@neocartocnrs/geoviz
  4. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=en.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  5. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  6. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=pt.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  7. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ja.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  8. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=es.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  9. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ru.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  10. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ar.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  11. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=zh.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  12. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=vi.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  13. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fa.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  14. Voir par exemple l'outil WIFGA: https://observablehq.com/@pac02/wifga?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en&property=P17
  15. Découvert via l'excellente newsletter WeeklyOSM https://weeklyosm.eu/fr/archives/16974
  16. https://qlever.cs.uni-freiburg.de/osm-planet/bEcHTr
  17. Traduit avec l'aide de DeepL« QLever is still young and needs some work on to implement the missing pieces and fix some bugs, but on the long term it’s very promising. I am really excited about the future that it presents us: a single query language to rule them all, one standard way to query OSM and thousands of other datasets, with baked-in interoperability for seamless combination of multiple sources. »
  18. https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OSM-Wikidata_Map_Framework
  19. Découvert via https://mamot.fr/@Pyb/111721244144277284
  20. https://mamot.fr/@tnoisette/111726188210753501
  21. https://mamot.fr/@tnoisette/111726755192418737
  22. https://wikis.world/@Poslovitch/111745032955113861
  23. https://wikis.world/@wikipedia/111761486617424508
  24. https://blog.poslovitch.fr/en-ce-moment
  25. https://presses.ens.psl.eu/wikip%C3%A9dia-ou-imaginez-un-monde.html

De 1er novembre au 15 décembre 2023 a eu lieu la 2ème édition francophone de la wiki Science Competition. Plus de 1 000 photos ont été téléversées sur Wikimédia Commons pour valoriser la science sur les projets Wikimédia. Retour sur un concours qui a attiré chercheurs, amateurs et même des organismes de l’administration centrale française Un […]

L’article Wiki Science Competition, le concours photo qui aime la science est apparu en premier sur Wikimédia France.

Numéro du 28 février 2024

Wednesday, 28 February 2024 00:00 UTC

L'édito de PAC2 — RAW évolue en permanence. Après avoir proposé des zooms et des tribunes, on inaugure ce mois-ci une section intitulée focus avec du contenu original. On verra si on renouvelle ce format par la suite selon vos retours et surtout nos envies.

N'hésitez pas à contribuer et à proposer des sujets pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Focus

La section focus est consacrée à des travaux originaux publiés dans RAW.

Cartographie des articles labellisés et géolocalisés

Chaque Wikipédia a un processus de labellisation d'articles de qualité et de bons articles. Parmi ces articles labellisés, certains correspondent à des entités qui peuvent être situées sur la carte du monde et peuvent être géolocalisés grâce à la propriété P625 de Wikidata. L'outil GLAM[1] permet de visualiser sur une carte du monde l'ensemble des articles labellisés et géolocalisés pour chaque Wikipédia. GLAM est un notebook interactif développé sur la plateforme Observable[2] qui s'appuie sur une requête SPARQL au service query.wikidata.org et une visualisation à l'aide de la librairie Geoviz développée par Nicolas Lambert[3].

Dans un monde idéal, la répartition géographique des articles labellisés devrait être la même pour toutes les versions linguistiques de Wikipédia. Dans la réalité, la répartition géographique des articles est le reflet des centres d'intérêt de chaque communauté et témoigne des biais culturels de chaque Wikipédia.

Globalement, on observe dans les grandes versions linguistiques de Wikipédia, très peu d'articles de qualité sur le continent africain.

Certaines wikipédias contiennent très peu d'articles de qualité géolocalisés. Par exemple, Wikipédia en persan ne contient que 18 articles de qualité avec une géo-localisation[13].

Il serait intéressant de compléter l'analyse avec la propriété P17 de Wikidata qui permet d'obtenir le pays correspondant à un élément[14].

Brèves

Qlever, OSM et Wikidata — Le contributeur OpenStreetMap Danysan95 explore les possibilités offertes par QLever pour effectuer des requêtes SPARQL croisées entre OpenStreetMap et Wikidata[15].

QLever est un logiciel libre développé par une équipe de l'université de Fribourg-en-Brisgau qui permet de faire des requêtes SPARQL. C'est une alternative à Blazegraph, le logiciel utilisé par le service Query.wikidata.org qui n'est malheureusement plus maintenu. L'université de Fribourg propose aussi un service qui s'appuie sur QLever, qlever.cs.uni-freiburg.de, qui permet de faire des requêtes dans Wikidata, Openstreetmap, Wikimédia Commons, DBPedia et de nombreuses autres bases.

QLever permet de faire des requêtes fédérées entre OSM et Wikidata. Par exemple Danysan95 propose de rechercher toutes les gares en France desservies par le TGV[16] :

PREFIX osmkey: <https://www.openstreetmap.org/wiki/Key:>
PREFIX geo: <http://www.opengis.net/ont/geosparql#>
PREFIX rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#>
PREFIX osmrel: <https://www.openstreetmap.org/relation />
PREFIX ogc: <http://www.opengis.net/rdf#>
PREFIX wdt: <http://www.wikidata.org/prop/direct />
PREFIX wd: <http://www.wikidata.org/entity />
PREFIX schema: <http://schema.org />
PREFIX osm: <https://www.openstreetmap.org />

SELECT DISTINCT ?wdItem ?wpArticle ?element ?name ?type ?geometry
WHERE { # French train stations served by TGV
  SERVICE <https://qlever.cs.uni-freiburg.de/api/wikidata> {
    ?wdItem wdt:P17 wd:Q142; # Only items in France: P17=country, Q142=France
                wdt:P31/wdt:P279* wd:Q55488; # Only train stations: P31=instance of, P249=subclass of, Q55488=railway station
                wdt:P1192 wd:Q129337. # Only items served by TGV: P1192=connecting service, Q129337=TGV
    ?wpArticle schema:about ?wdItem; schema:isPartOf <https://en.wikipedia.org />. # Only items with an english Wikipedia article
  }
  ?element osmkey:railway "station" ;
           osm:wikidata ?wdItem; # This row joins the OSM element to the Wikidata item
           osmkey:name ?name ;
           rdf:type ?type ;
           geo:hasGeometry ?geometry .
}

Danysan95 conclut :

« QLever est encore jeune et a besoin d'un peu de travail pour implémenter les pièces manquantes et corriger certains bugs, mais à long terme, il est très prometteur. Je suis très enthousiaste quant à l'avenir qu'il nous offre : un seul langage d'interrogation pour tous, un moyen standard d'interroger OSM et des milliers d'autres ensembles de données, avec une interopérabilité intégrée pour une combinaison transparente de sources multiples.[17] »

La page OSM Wikidata framework donne plusieurs exemples de cartes qui s'appuient sur une combinaison d'OpenStreetMap et Wikidata[18].

Wikimédiens en résidence — L'université de Strasbourg et l'université Lyon 1 ouvrent chacune un poste de Wikimédien en résidence[19].

Nomination de Gabriel Attal — Suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre du gouvernement français le 9 janvier, les wikipédiennes et wikipédiens du monde entier se sont mobilisés. Le journaliste Thierry Noisette s'émerveille sur Mastodon :

« 8 langues de plus dans Wikipédia pour l'article sur Gabriel Attal en moins de deux heures; la réactivité des wikipédiens fait toujours mon admiration[20] »

« Gabriel Attal a maintenant un article en 27 langues dans Wikipédia, soit 14 langues de plus en quatre heures. Les wikipédiens sont trop forts[21] »

5 millions d'entrées dans le wiktionnaire francophone ! — Le wiktionnaire francophone passe la barre des 5 millions de pages de contenu.

« 🥳 5 000 000 d'entrées sur le #Wiktionnaire francophone ! 🎉

Quelle belle réussite pour cette année où l'on va fêter ses 20 ans ! 🎂

@wiktionnaire 😘[22] »

23 ans! — Le 15 janvier, Wikipedia a fêté ses 23 ans[23].

Connaissez vous la discothèque ? — Sur son site, Poslovitch décrit le projet de dicothèque de la manière suivante :

« C’est une interface de consultation et de comparaison de dictionnaires qui s'appuie sur Wikisource et Wikidata. Et son prototype, déployé sur la Wikisource francophone à l’été 2023 et qui permet de consulter 28 dictionnaires (si vous avez un compte Wikimedia, vous pouvez le tester sur Dicothèque), a rempli pleinement son objectif[24]. »

À paraître — La bibliographie sur Wikipédia continue de croître. Le 15 mars prochain, le chercheur Jérôme Hergueux publie aux Presses de la rue d'Ulm un essai intitulé Wikipédia, ou Imaginez un monde[25].

Événements

Ailleurs dans le Wikiverse

La page Wikipédia:RAW/Découvrir recense les infolettres et blogs relatifs à Wikimedia.

Courrier du lectorat

(Il nous fera plaisir de lire les messages déposés ici et, si nécessaire, d'y répondre dans les plus brefs délais.)

Numéro sympa, comme toujours. Il complète avantageusement la revue de presse et le Wikimag (qui fêtait hier son anniversaire lui aussi). Sinon, j'ai corrigé quelques coquilles au début du numéro...31 janvier 2024 à 23:41 (CET)

Merci pour ce nouveau numéro, très intéressant ce nouvel outil de @PAC2 sur les articles labellisés ! Celinea33 (discuter) 1 février 2024 à 02:26 (CET)

J'ai apprécié la possibilité de visualiser sur une carte les articles labelliés. Émoticône sourire Toutefois, je suis incapable de visualiser la requête dans la section Qlever, OSM et Wikidata, ce qui me questionne sur la pertinence de la brève. (Smiley: triste) — Cantons-de-l'Est p|d|d 🧹 5 février 2024 à 19:50 (CET)


 –
Rédigé/traduit par PAC2
Citations originales
Notes
Références
  1. https://observablehq.com/@pac02/lam
  2. Voir l'introduction à Wikidata pour les contributeurs de Wikidata : https://observablehq.com/@pac02/introduction-a-observable-pour-les-utilisateurs-de-wikida
  3. https://observablehq.com/@neocartocnrs/geoviz
  4. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=en.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  5. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  6. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=pt.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  7. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ja.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  8. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=es.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  9. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ru.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  10. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ar.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  11. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=zh.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  12. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=vi.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  13. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fa.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  14. Voir par exemple l'outil WIFGA: https://observablehq.com/@pac02/wifga?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en&property=P17
  15. Découvert via l'excellente newsletter WeeklyOSM https://weeklyosm.eu/fr/archives/16974
  16. https://qlever.cs.uni-freiburg.de/osm-planet/bEcHTr
  17. Traduit avec l'aide de DeepL« QLever is still young and needs some work on to implement the missing pieces and fix some bugs, but on the long term it’s very promising. I am really excited about the future that it presents us: a single query language to rule them all, one standard way to query OSM and thousands of other datasets, with baked-in interoperability for seamless combination of multiple sources. »
  18. https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OSM-Wikidata_Map_Framework
  19. Découvert via https://mamot.fr/@Pyb/111721244144277284
  20. https://mamot.fr/@tnoisette/111726188210753501
  21. https://mamot.fr/@tnoisette/111726755192418737
  22. https://wikis.world/@Poslovitch/111745032955113861
  23. https://wikis.world/@wikipedia/111761486617424508
  24. https://blog.poslovitch.fr/en-ce-moment
  25. https://presses.ens.psl.eu/wikip%C3%A9dia-ou-imaginez-un-monde.html

Numéro du 27 février 2024

Tuesday, 27 February 2024 00:00 UTC

L'édito de PAC2 — RAW évolue en permanence. Après avoir proposé des zooms et des tribunes, on inaugure ce mois-ci une section intitulée focus avec du contenu original. On verra si on renouvelle ce format par la suite selon vos retours et surtout nos envies.

N'hésitez pas à contribuer et à proposer des sujets pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Focus

La section focus est consacrée à des travaux originaux publiés dans RAW.

Cartographie des articles labellisés et géolocalisés

Chaque Wikipédia a un processus de labellisation d'articles de qualité et de bons articles. Parmi ces articles labellisés, certains correspondent à des entités qui peuvent être situées sur la carte du monde et peuvent être géolocalisés grâce à la propriété P625 de Wikidata. L'outil GLAM[1] permet de visualiser sur une carte du monde l'ensemble des articles labellisés et géolocalisés pour chaque Wikipédia. GLAM est un notebook interactif développé sur la plateforme Observable[2] qui s'appuie sur une requête SPARQL au service query.wikidata.org et une visualisation à l'aide de la librairie Geoviz développée par Nicolas Lambert[3].

Dans un monde idéal, la répartition géographique des articles labellisés devrait être la même pour toutes les versions linguistiques de Wikipédia. Dans la réalité, la répartition géographique des articles est le reflet des centres d'intérêt de chaque communauté et témoigne des biais culturels de chaque Wikipédia.

Globalement, on observe dans les grandes versions linguistiques de Wikipédia, très peu d'articles de qualité sur le continent africain.

Certaines wikipédias contiennent très peu d'articles de qualité géolocalisés. Par exemple, Wikipédia en persan ne contient que 18 articles de qualité avec une géo-localisation[13].

Il serait intéressant de compléter l'analyse avec la propriété P17 de Wikidata qui permet d'obtenir le pays correspondant à un élément[14].

Brèves

Qlever, OSM et Wikidata — Le contributeur OpenStreetMap Danysan95 explore les possibilités offertes par QLever pour effectuer des requêtes SPARQL croisées entre OpenStreetMap et Wikidata[15].

QLever est un logiciel libre développé par une équipe de l'université de Fribourg-en-Brisgau qui permet de faire des requêtes SPARQL. C'est une alternative à Blazegraph, le logiciel utilisé par le service Query.wikidata.org qui n'est malheureusement plus maintenu. L'université de Fribourg propose aussi un service qui s'appuie sur QLever, qlever.cs.uni-freiburg.de, qui permet de faire des requêtes dans Wikidata, Openstreetmap, Wikimédia Commons, DBPedia et de nombreuses autres bases.

QLever permet de faire des requêtes fédérées entre OSM et Wikidata. Par exemple Danysan95 propose de rechercher toutes les gares en France desservies par le TGV[16] :

PREFIX osmkey: <https://www.openstreetmap.org/wiki/Key:>
PREFIX geo: <http://www.opengis.net/ont/geosparql#>
PREFIX rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#>
PREFIX osmrel: <https://www.openstreetmap.org/relation />
PREFIX ogc: <http://www.opengis.net/rdf#>
PREFIX wdt: <http://www.wikidata.org/prop/direct />
PREFIX wd: <http://www.wikidata.org/entity />
PREFIX schema: <http://schema.org />
PREFIX osm: <https://www.openstreetmap.org />

SELECT DISTINCT ?wdItem ?wpArticle ?element ?name ?type ?geometry
WHERE { # French train stations served by TGV
  SERVICE <https://qlever.cs.uni-freiburg.de/api/wikidata> {
    ?wdItem wdt:P17 wd:Q142; # Only items in France: P17=country, Q142=France
                wdt:P31/wdt:P279* wd:Q55488; # Only train stations: P31=instance of, P249=subclass of, Q55488=railway station
                wdt:P1192 wd:Q129337. # Only items served by TGV: P1192=connecting service, Q129337=TGV
    ?wpArticle schema:about ?wdItem; schema:isPartOf <https://en.wikipedia.org />. # Only items with an english Wikipedia article
  }
  ?element osmkey:railway "station" ;
           osm:wikidata ?wdItem; # This row joins the OSM element to the Wikidata item
           osmkey:name ?name ;
           rdf:type ?type ;
           geo:hasGeometry ?geometry .
}

Danysan95 conclut :

« QLever est encore jeune et a besoin d'un peu de travail pour implémenter les pièces manquantes et corriger certains bugs, mais à long terme, il est très prometteur. Je suis très enthousiaste quant à l'avenir qu'il nous offre : un seul langage d'interrogation pour tous, un moyen standard d'interroger OSM et des milliers d'autres ensembles de données, avec une interopérabilité intégrée pour une combinaison transparente de sources multiples.[17] »

La page OSM Wikidata framework donne plusieurs exemples de cartes qui s'appuient sur une combinaison d'OpenStreetMap et Wikidata[18].

Wikimédiens en résidence — L'université de Strasbourg et l'université Lyon 1 ouvrent chacune un poste de Wikimédien en résidence[19].

Nomination de Gabriel Attal — Suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre du gouvernement français le 9 janvier, les wikipédiennes et wikipédiens du monde entier se sont mobilisés. Le journaliste Thierry Noisette s'émerveille sur Mastodon :

« 8 langues de plus dans Wikipédia pour l'article sur Gabriel Attal en moins de deux heures; la réactivité des wikipédiens fait toujours mon admiration[20] »

« Gabriel Attal a maintenant un article en 27 langues dans Wikipédia, soit 14 langues de plus en quatre heures. Les wikipédiens sont trop forts[21] »

5 millions d'entrées dans le wiktionnaire francophone ! — Le wiktionnaire francophone passe la barre des 5 millions de pages de contenu.

« 🥳 5 000 000 d'entrées sur le #Wiktionnaire francophone ! 🎉

Quelle belle réussite pour cette année où l'on va fêter ses 20 ans ! 🎂

@wiktionnaire 😘[22] »

23 ans! — Le 15 janvier, Wikipedia a fêté ses 23 ans[23].

Connaissez vous la discothèque ? — Sur son site, Poslovitch décrit le projet de dicothèque de la manière suivante :

« C’est une interface de consultation et de comparaison de dictionnaires qui s'appuie sur Wikisource et Wikidata. Et son prototype, déployé sur la Wikisource francophone à l’été 2023 et qui permet de consulter 28 dictionnaires (si vous avez un compte Wikimedia, vous pouvez le tester sur Dicothèque), a rempli pleinement son objectif[24]. »

À paraître — La bibliographie sur Wikipédia continue de croître. Le 15 mars prochain, le chercheur Jérôme Hergueux publie aux Presses de la rue d'Ulm un essai intitulé Wikipédia, ou Imaginez un monde[25].

Événements

Ailleurs dans le Wikiverse

La page Wikipédia:RAW/Découvrir recense les infolettres et blogs relatifs à Wikimedia.

Courrier du lectorat

(Il nous fera plaisir de lire les messages déposés ici et, si nécessaire, d'y répondre dans les plus brefs délais.)

Numéro sympa, comme toujours. Il complète avantageusement la revue de presse et le Wikimag (qui fêtait hier son anniversaire lui aussi). Sinon, j'ai corrigé quelques coquilles au début du numéro...31 janvier 2024 à 23:41 (CET)

Merci pour ce nouveau numéro, très intéressant ce nouvel outil de @PAC2 sur les articles labellisés ! Celinea33 (discuter) 1 février 2024 à 02:26 (CET)

J'ai apprécié la possibilité de visualiser sur une carte les articles labelliés. Émoticône sourire Toutefois, je suis incapable de visualiser la requête dans la section Qlever, OSM et Wikidata, ce qui me questionne sur la pertinence de la brève. (Smiley: triste) — Cantons-de-l'Est p|d|d 🧹 5 février 2024 à 19:50 (CET)


 –
Rédigé/traduit par PAC2
Citations originales
Notes
Références
  1. https://observablehq.com/@pac02/lam
  2. Voir l'introduction à Wikidata pour les contributeurs de Wikidata : https://observablehq.com/@pac02/introduction-a-observable-pour-les-utilisateurs-de-wikida
  3. https://observablehq.com/@neocartocnrs/geoviz
  4. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=en.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  5. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  6. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=pt.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  7. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ja.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  8. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=es.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  9. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ru.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  10. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ar.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  11. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=zh.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  12. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=vi.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  13. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fa.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  14. Voir par exemple l'outil WIFGA: https://observablehq.com/@pac02/wifga?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en&property=P17
  15. Découvert via l'excellente newsletter WeeklyOSM https://weeklyosm.eu/fr/archives/16974
  16. https://qlever.cs.uni-freiburg.de/osm-planet/bEcHTr
  17. Traduit avec l'aide de DeepL« QLever is still young and needs some work on to implement the missing pieces and fix some bugs, but on the long term it’s very promising. I am really excited about the future that it presents us: a single query language to rule them all, one standard way to query OSM and thousands of other datasets, with baked-in interoperability for seamless combination of multiple sources. »
  18. https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OSM-Wikidata_Map_Framework
  19. Découvert via https://mamot.fr/@Pyb/111721244144277284
  20. https://mamot.fr/@tnoisette/111726188210753501
  21. https://mamot.fr/@tnoisette/111726755192418737
  22. https://wikis.world/@Poslovitch/111745032955113861
  23. https://wikis.world/@wikipedia/111761486617424508
  24. https://blog.poslovitch.fr/en-ce-moment
  25. https://presses.ens.psl.eu/wikip%C3%A9dia-ou-imaginez-un-monde.html

Numéro du 26 février 2024

Monday, 26 February 2024 00:00 UTC

L'édito de PAC2 — RAW évolue en permanence. Après avoir proposé des zooms et des tribunes, on inaugure ce mois-ci une section intitulée focus avec du contenu original. On verra si on renouvelle ce format par la suite selon vos retours et surtout nos envies.

N'hésitez pas à contribuer et à proposer des sujets pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Focus

La section focus est consacrée à des travaux originaux publiés dans RAW.

Cartographie des articles labellisés et géolocalisés

Chaque Wikipédia a un processus de labellisation d'articles de qualité et de bons articles. Parmi ces articles labellisés, certains correspondent à des entités qui peuvent être situées sur la carte du monde et peuvent être géolocalisés grâce à la propriété P625 de Wikidata. L'outil GLAM[1] permet de visualiser sur une carte du monde l'ensemble des articles labellisés et géolocalisés pour chaque Wikipédia. GLAM est un notebook interactif développé sur la plateforme Observable[2] qui s'appuie sur une requête SPARQL au service query.wikidata.org et une visualisation à l'aide de la librairie Geoviz développée par Nicolas Lambert[3].

Dans un monde idéal, la répartition géographique des articles labellisés devrait être la même pour toutes les versions linguistiques de Wikipédia. Dans la réalité, la répartition géographique des articles est le reflet des centres d'intérêt de chaque communauté et témoigne des biais culturels de chaque Wikipédia.

Globalement, on observe dans les grandes versions linguistiques de Wikipédia, très peu d'articles de qualité sur le continent africain.

Certaines wikipédias contiennent très peu d'articles de qualité géolocalisés. Par exemple, Wikipédia en persan ne contient que 18 articles de qualité avec une géo-localisation[13].

Il serait intéressant de compléter l'analyse avec la propriété P17 de Wikidata qui permet d'obtenir le pays correspondant à un élément[14].

Brèves

Qlever, OSM et Wikidata — Le contributeur OpenStreetMap Danysan95 explore les possibilités offertes par QLever pour effectuer des requêtes SPARQL croisées entre OpenStreetMap et Wikidata[15].

QLever est un logiciel libre développé par une équipe de l'université de Fribourg-en-Brisgau qui permet de faire des requêtes SPARQL. C'est une alternative à Blazegraph, le logiciel utilisé par le service Query.wikidata.org qui n'est malheureusement plus maintenu. L'université de Fribourg propose aussi un service qui s'appuie sur QLever, qlever.cs.uni-freiburg.de, qui permet de faire des requêtes dans Wikidata, Openstreetmap, Wikimédia Commons, DBPedia et de nombreuses autres bases.

QLever permet de faire des requêtes fédérées entre OSM et Wikidata. Par exemple Danysan95 propose de rechercher toutes les gares en France desservies par le TGV[16] :

PREFIX osmkey: <https://www.openstreetmap.org/wiki/Key:>
PREFIX geo: <http://www.opengis.net/ont/geosparql#>
PREFIX rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#>
PREFIX osmrel: <https://www.openstreetmap.org/relation />
PREFIX ogc: <http://www.opengis.net/rdf#>
PREFIX wdt: <http://www.wikidata.org/prop/direct />
PREFIX wd: <http://www.wikidata.org/entity />
PREFIX schema: <http://schema.org />
PREFIX osm: <https://www.openstreetmap.org />

SELECT DISTINCT ?wdItem ?wpArticle ?element ?name ?type ?geometry
WHERE { # French train stations served by TGV
  SERVICE <https://qlever.cs.uni-freiburg.de/api/wikidata> {
    ?wdItem wdt:P17 wd:Q142; # Only items in France: P17=country, Q142=France
                wdt:P31/wdt:P279* wd:Q55488; # Only train stations: P31=instance of, P249=subclass of, Q55488=railway station
                wdt:P1192 wd:Q129337. # Only items served by TGV: P1192=connecting service, Q129337=TGV
    ?wpArticle schema:about ?wdItem; schema:isPartOf <https://en.wikipedia.org />. # Only items with an english Wikipedia article
  }
  ?element osmkey:railway "station" ;
           osm:wikidata ?wdItem; # This row joins the OSM element to the Wikidata item
           osmkey:name ?name ;
           rdf:type ?type ;
           geo:hasGeometry ?geometry .
}

Danysan95 conclut :

« QLever est encore jeune et a besoin d'un peu de travail pour implémenter les pièces manquantes et corriger certains bugs, mais à long terme, il est très prometteur. Je suis très enthousiaste quant à l'avenir qu'il nous offre : un seul langage d'interrogation pour tous, un moyen standard d'interroger OSM et des milliers d'autres ensembles de données, avec une interopérabilité intégrée pour une combinaison transparente de sources multiples.[17] »

La page OSM Wikidata framework donne plusieurs exemples de cartes qui s'appuient sur une combinaison d'OpenStreetMap et Wikidata[18].

Wikimédiens en résidence — L'université de Strasbourg et l'université Lyon 1 ouvrent chacune un poste de Wikimédien en résidence[19].

Nomination de Gabriel Attal — Suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre du gouvernement français le 9 janvier, les wikipédiennes et wikipédiens du monde entier se sont mobilisés. Le journaliste Thierry Noisette s'émerveille sur Mastodon :

« 8 langues de plus dans Wikipédia pour l'article sur Gabriel Attal en moins de deux heures; la réactivité des wikipédiens fait toujours mon admiration[20] »

« Gabriel Attal a maintenant un article en 27 langues dans Wikipédia, soit 14 langues de plus en quatre heures. Les wikipédiens sont trop forts[21] »

5 millions d'entrées dans le wiktionnaire francophone ! — Le wiktionnaire francophone passe la barre des 5 millions de pages de contenu.

« 🥳 5 000 000 d'entrées sur le #Wiktionnaire francophone ! 🎉

Quelle belle réussite pour cette année où l'on va fêter ses 20 ans ! 🎂

@wiktionnaire 😘[22] »

23 ans! — Le 15 janvier, Wikipedia a fêté ses 23 ans[23].

Connaissez vous la discothèque ? — Sur son site, Poslovitch décrit le projet de dicothèque de la manière suivante :

« C’est une interface de consultation et de comparaison de dictionnaires qui s'appuie sur Wikisource et Wikidata. Et son prototype, déployé sur la Wikisource francophone à l’été 2023 et qui permet de consulter 28 dictionnaires (si vous avez un compte Wikimedia, vous pouvez le tester sur Dicothèque), a rempli pleinement son objectif[24]. »

À paraître — La bibliographie sur Wikipédia continue de croître. Le 15 mars prochain, le chercheur Jérôme Hergueux publie aux Presses de la rue d'Ulm un essai intitulé Wikipédia, ou Imaginez un monde[25].

Événements

Ailleurs dans le Wikiverse

La page Wikipédia:RAW/Découvrir recense les infolettres et blogs relatifs à Wikimedia.

Courrier du lectorat

(Il nous fera plaisir de lire les messages déposés ici et, si nécessaire, d'y répondre dans les plus brefs délais.)

Numéro sympa, comme toujours. Il complète avantageusement la revue de presse et le Wikimag (qui fêtait hier son anniversaire lui aussi). Sinon, j'ai corrigé quelques coquilles au début du numéro...31 janvier 2024 à 23:41 (CET)

Merci pour ce nouveau numéro, très intéressant ce nouvel outil de @PAC2 sur les articles labellisés ! Celinea33 (discuter) 1 février 2024 à 02:26 (CET)

J'ai apprécié la possibilité de visualiser sur une carte les articles labelliés. Émoticône sourire Toutefois, je suis incapable de visualiser la requête dans la section Qlever, OSM et Wikidata, ce qui me questionne sur la pertinence de la brève. (Smiley: triste) — Cantons-de-l'Est p|d|d 🧹 5 février 2024 à 19:50 (CET)


 –
Rédigé/traduit par PAC2
Citations originales
Notes
Références
  1. https://observablehq.com/@pac02/lam
  2. Voir l'introduction à Wikidata pour les contributeurs de Wikidata : https://observablehq.com/@pac02/introduction-a-observable-pour-les-utilisateurs-de-wikida
  3. https://observablehq.com/@neocartocnrs/geoviz
  4. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=en.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  5. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  6. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=pt.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  7. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ja.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  8. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=es.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  9. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ru.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  10. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ar.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  11. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=zh.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  12. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=vi.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  13. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fa.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  14. Voir par exemple l'outil WIFGA: https://observablehq.com/@pac02/wifga?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en&property=P17
  15. Découvert via l'excellente newsletter WeeklyOSM https://weeklyosm.eu/fr/archives/16974
  16. https://qlever.cs.uni-freiburg.de/osm-planet/bEcHTr
  17. Traduit avec l'aide de DeepL« QLever is still young and needs some work on to implement the missing pieces and fix some bugs, but on the long term it’s very promising. I am really excited about the future that it presents us: a single query language to rule them all, one standard way to query OSM and thousands of other datasets, with baked-in interoperability for seamless combination of multiple sources. »
  18. https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OSM-Wikidata_Map_Framework
  19. Découvert via https://mamot.fr/@Pyb/111721244144277284
  20. https://mamot.fr/@tnoisette/111726188210753501
  21. https://mamot.fr/@tnoisette/111726755192418737
  22. https://wikis.world/@Poslovitch/111745032955113861
  23. https://wikis.world/@wikipedia/111761486617424508
  24. https://blog.poslovitch.fr/en-ce-moment
  25. https://presses.ens.psl.eu/wikip%C3%A9dia-ou-imaginez-un-monde.html

Numéro du 25 février 2024

Sunday, 25 February 2024 00:00 UTC

L'édito de PAC2 — RAW évolue en permanence. Après avoir proposé des zooms et des tribunes, on inaugure ce mois-ci une section intitulée focus avec du contenu original. On verra si on renouvelle ce format par la suite selon vos retours et surtout nos envies.

N'hésitez pas à contribuer et à proposer des sujets pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Focus

La section focus est consacrée à des travaux originaux publiés dans RAW.

Cartographie des articles labellisés et géolocalisés

Chaque Wikipédia a un processus de labellisation d'articles de qualité et de bons articles. Parmi ces articles labellisés, certains correspondent à des entités qui peuvent être situées sur la carte du monde et peuvent être géolocalisés grâce à la propriété P625 de Wikidata. L'outil GLAM[1] permet de visualiser sur une carte du monde l'ensemble des articles labellisés et géolocalisés pour chaque Wikipédia. GLAM est un notebook interactif développé sur la plateforme Observable[2] qui s'appuie sur une requête SPARQL au service query.wikidata.org et une visualisation à l'aide de la librairie Geoviz développée par Nicolas Lambert[3].

Dans un monde idéal, la répartition géographique des articles labellisés devrait être la même pour toutes les versions linguistiques de Wikipédia. Dans la réalité, la répartition géographique des articles est le reflet des centres d'intérêt de chaque communauté et témoigne des biais culturels de chaque Wikipédia.

Globalement, on observe dans les grandes versions linguistiques de Wikipédia, très peu d'articles de qualité sur le continent africain.

Certaines wikipédias contiennent très peu d'articles de qualité géolocalisés. Par exemple, Wikipédia en persan ne contient que 18 articles de qualité avec une géo-localisation[13].

Il serait intéressant de compléter l'analyse avec la propriété P17 de Wikidata qui permet d'obtenir le pays correspondant à un élément[14].

Brèves

Qlever, OSM et Wikidata — Le contributeur OpenStreetMap Danysan95 explore les possibilités offertes par QLever pour effectuer des requêtes SPARQL croisées entre OpenStreetMap et Wikidata[15].

QLever est un logiciel libre développé par une équipe de l'université de Fribourg-en-Brisgau qui permet de faire des requêtes SPARQL. C'est une alternative à Blazegraph, le logiciel utilisé par le service Query.wikidata.org qui n'est malheureusement plus maintenu. L'université de Fribourg propose aussi un service qui s'appuie sur QLever, qlever.cs.uni-freiburg.de, qui permet de faire des requêtes dans Wikidata, Openstreetmap, Wikimédia Commons, DBPedia et de nombreuses autres bases.

QLever permet de faire des requêtes fédérées entre OSM et Wikidata. Par exemple Danysan95 propose de rechercher toutes les gares en France desservies par le TGV[16] :

PREFIX osmkey: <https://www.openstreetmap.org/wiki/Key:>
PREFIX geo: <http://www.opengis.net/ont/geosparql#>
PREFIX rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#>
PREFIX osmrel: <https://www.openstreetmap.org/relation />
PREFIX ogc: <http://www.opengis.net/rdf#>
PREFIX wdt: <http://www.wikidata.org/prop/direct />
PREFIX wd: <http://www.wikidata.org/entity />
PREFIX schema: <http://schema.org />
PREFIX osm: <https://www.openstreetmap.org />

SELECT DISTINCT ?wdItem ?wpArticle ?element ?name ?type ?geometry
WHERE { # French train stations served by TGV
  SERVICE <https://qlever.cs.uni-freiburg.de/api/wikidata> {
    ?wdItem wdt:P17 wd:Q142; # Only items in France: P17=country, Q142=France
                wdt:P31/wdt:P279* wd:Q55488; # Only train stations: P31=instance of, P249=subclass of, Q55488=railway station
                wdt:P1192 wd:Q129337. # Only items served by TGV: P1192=connecting service, Q129337=TGV
    ?wpArticle schema:about ?wdItem; schema:isPartOf <https://en.wikipedia.org />. # Only items with an english Wikipedia article
  }
  ?element osmkey:railway "station" ;
           osm:wikidata ?wdItem; # This row joins the OSM element to the Wikidata item
           osmkey:name ?name ;
           rdf:type ?type ;
           geo:hasGeometry ?geometry .
}

Danysan95 conclut :

« QLever est encore jeune et a besoin d'un peu de travail pour implémenter les pièces manquantes et corriger certains bugs, mais à long terme, il est très prometteur. Je suis très enthousiaste quant à l'avenir qu'il nous offre : un seul langage d'interrogation pour tous, un moyen standard d'interroger OSM et des milliers d'autres ensembles de données, avec une interopérabilité intégrée pour une combinaison transparente de sources multiples.[17] »

La page OSM Wikidata framework donne plusieurs exemples de cartes qui s'appuient sur une combinaison d'OpenStreetMap et Wikidata[18].

Wikimédiens en résidence — L'université de Strasbourg et l'université Lyon 1 ouvrent chacune un poste de Wikimédien en résidence[19].

Nomination de Gabriel Attal — Suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre du gouvernement français le 9 janvier, les wikipédiennes et wikipédiens du monde entier se sont mobilisés. Le journaliste Thierry Noisette s'émerveille sur Mastodon :

« 8 langues de plus dans Wikipédia pour l'article sur Gabriel Attal en moins de deux heures; la réactivité des wikipédiens fait toujours mon admiration[20] »

« Gabriel Attal a maintenant un article en 27 langues dans Wikipédia, soit 14 langues de plus en quatre heures. Les wikipédiens sont trop forts[21] »

5 millions d'entrées dans le wiktionnaire francophone ! — Le wiktionnaire francophone passe la barre des 5 millions de pages de contenu.

« 🥳 5 000 000 d'entrées sur le #Wiktionnaire francophone ! 🎉

Quelle belle réussite pour cette année où l'on va fêter ses 20 ans ! 🎂

@wiktionnaire 😘[22] »

23 ans! — Le 15 janvier, Wikipedia a fêté ses 23 ans[23].

Connaissez vous la discothèque ? — Sur son site, Poslovitch décrit le projet de dicothèque de la manière suivante :

« C’est une interface de consultation et de comparaison de dictionnaires qui s'appuie sur Wikisource et Wikidata. Et son prototype, déployé sur la Wikisource francophone à l’été 2023 et qui permet de consulter 28 dictionnaires (si vous avez un compte Wikimedia, vous pouvez le tester sur Dicothèque), a rempli pleinement son objectif[24]. »

À paraître — La bibliographie sur Wikipédia continue de croître. Le 15 mars prochain, le chercheur Jérôme Hergueux publie aux Presses de la rue d'Ulm un essai intitulé Wikipédia, ou Imaginez un monde[25].

Événements

Ailleurs dans le Wikiverse

La page Wikipédia:RAW/Découvrir recense les infolettres et blogs relatifs à Wikimedia.

Courrier du lectorat

(Il nous fera plaisir de lire les messages déposés ici et, si nécessaire, d'y répondre dans les plus brefs délais.)

Numéro sympa, comme toujours. Il complète avantageusement la revue de presse et le Wikimag (qui fêtait hier son anniversaire lui aussi). Sinon, j'ai corrigé quelques coquilles au début du numéro...31 janvier 2024 à 23:41 (CET)

Merci pour ce nouveau numéro, très intéressant ce nouvel outil de @PAC2 sur les articles labellisés ! Celinea33 (discuter) 1 février 2024 à 02:26 (CET)

J'ai apprécié la possibilité de visualiser sur une carte les articles labelliés. Émoticône sourire Toutefois, je suis incapable de visualiser la requête dans la section Qlever, OSM et Wikidata, ce qui me questionne sur la pertinence de la brève. (Smiley: triste) — Cantons-de-l'Est p|d|d 🧹 5 février 2024 à 19:50 (CET)


 –
Rédigé/traduit par PAC2
Citations originales
Notes
Références
  1. https://observablehq.com/@pac02/lam
  2. Voir l'introduction à Wikidata pour les contributeurs de Wikidata : https://observablehq.com/@pac02/introduction-a-observable-pour-les-utilisateurs-de-wikida
  3. https://observablehq.com/@neocartocnrs/geoviz
  4. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=en.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  5. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  6. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=pt.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  7. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ja.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  8. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=es.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  9. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ru.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  10. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ar.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  11. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=zh.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  12. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=vi.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  13. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fa.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  14. Voir par exemple l'outil WIFGA: https://observablehq.com/@pac02/wifga?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en&property=P17
  15. Découvert via l'excellente newsletter WeeklyOSM https://weeklyosm.eu/fr/archives/16974
  16. https://qlever.cs.uni-freiburg.de/osm-planet/bEcHTr
  17. Traduit avec l'aide de DeepL« QLever is still young and needs some work on to implement the missing pieces and fix some bugs, but on the long term it’s very promising. I am really excited about the future that it presents us: a single query language to rule them all, one standard way to query OSM and thousands of other datasets, with baked-in interoperability for seamless combination of multiple sources. »
  18. https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OSM-Wikidata_Map_Framework
  19. Découvert via https://mamot.fr/@Pyb/111721244144277284
  20. https://mamot.fr/@tnoisette/111726188210753501
  21. https://mamot.fr/@tnoisette/111726755192418737
  22. https://wikis.world/@Poslovitch/111745032955113861
  23. https://wikis.world/@wikipedia/111761486617424508
  24. https://blog.poslovitch.fr/en-ce-moment
  25. https://presses.ens.psl.eu/wikip%C3%A9dia-ou-imaginez-un-monde.html

Numéro du 24 février 2024

Saturday, 24 February 2024 00:00 UTC

L'édito de PAC2 — RAW évolue en permanence. Après avoir proposé des zooms et des tribunes, on inaugure ce mois-ci une section intitulée focus avec du contenu original. On verra si on renouvelle ce format par la suite selon vos retours et surtout nos envies.

N'hésitez pas à contribuer et à proposer des sujets pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Focus

La section focus est consacrée à des travaux originaux publiés dans RAW.

Cartographie des articles labellisés et géolocalisés

Chaque Wikipédia a un processus de labellisation d'articles de qualité et de bons articles. Parmi ces articles labellisés, certains correspondent à des entités qui peuvent être situées sur la carte du monde et peuvent être géolocalisés grâce à la propriété P625 de Wikidata. L'outil GLAM[1] permet de visualiser sur une carte du monde l'ensemble des articles labellisés et géolocalisés pour chaque Wikipédia. GLAM est un notebook interactif développé sur la plateforme Observable[2] qui s'appuie sur une requête SPARQL au service query.wikidata.org et une visualisation à l'aide de la librairie Geoviz développée par Nicolas Lambert[3].

Dans un monde idéal, la répartition géographique des articles labellisés devrait être la même pour toutes les versions linguistiques de Wikipédia. Dans la réalité, la répartition géographique des articles est le reflet des centres d'intérêt de chaque communauté et témoigne des biais culturels de chaque Wikipédia.

Globalement, on observe dans les grandes versions linguistiques de Wikipédia, très peu d'articles de qualité sur le continent africain.

Certaines wikipédias contiennent très peu d'articles de qualité géolocalisés. Par exemple, Wikipédia en persan ne contient que 18 articles de qualité avec une géo-localisation[13].

Il serait intéressant de compléter l'analyse avec la propriété P17 de Wikidata qui permet d'obtenir le pays correspondant à un élément[14].

Brèves

Qlever, OSM et Wikidata — Le contributeur OpenStreetMap Danysan95 explore les possibilités offertes par QLever pour effectuer des requêtes SPARQL croisées entre OpenStreetMap et Wikidata[15].

QLever est un logiciel libre développé par une équipe de l'université de Fribourg-en-Brisgau qui permet de faire des requêtes SPARQL. C'est une alternative à Blazegraph, le logiciel utilisé par le service Query.wikidata.org qui n'est malheureusement plus maintenu. L'université de Fribourg propose aussi un service qui s'appuie sur QLever, qlever.cs.uni-freiburg.de, qui permet de faire des requêtes dans Wikidata, Openstreetmap, Wikimédia Commons, DBPedia et de nombreuses autres bases.

QLever permet de faire des requêtes fédérées entre OSM et Wikidata. Par exemple Danysan95 propose de rechercher toutes les gares en France desservies par le TGV[16] :

PREFIX osmkey: <https://www.openstreetmap.org/wiki/Key:>
PREFIX geo: <http://www.opengis.net/ont/geosparql#>
PREFIX rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#>
PREFIX osmrel: <https://www.openstreetmap.org/relation />
PREFIX ogc: <http://www.opengis.net/rdf#>
PREFIX wdt: <http://www.wikidata.org/prop/direct />
PREFIX wd: <http://www.wikidata.org/entity />
PREFIX schema: <http://schema.org />
PREFIX osm: <https://www.openstreetmap.org />

SELECT DISTINCT ?wdItem ?wpArticle ?element ?name ?type ?geometry
WHERE { # French train stations served by TGV
  SERVICE <https://qlever.cs.uni-freiburg.de/api/wikidata> {
    ?wdItem wdt:P17 wd:Q142; # Only items in France: P17=country, Q142=France
                wdt:P31/wdt:P279* wd:Q55488; # Only train stations: P31=instance of, P249=subclass of, Q55488=railway station
                wdt:P1192 wd:Q129337. # Only items served by TGV: P1192=connecting service, Q129337=TGV
    ?wpArticle schema:about ?wdItem; schema:isPartOf <https://en.wikipedia.org />. # Only items with an english Wikipedia article
  }
  ?element osmkey:railway "station" ;
           osm:wikidata ?wdItem; # This row joins the OSM element to the Wikidata item
           osmkey:name ?name ;
           rdf:type ?type ;
           geo:hasGeometry ?geometry .
}

Danysan95 conclut :

« QLever est encore jeune et a besoin d'un peu de travail pour implémenter les pièces manquantes et corriger certains bugs, mais à long terme, il est très prometteur. Je suis très enthousiaste quant à l'avenir qu'il nous offre : un seul langage d'interrogation pour tous, un moyen standard d'interroger OSM et des milliers d'autres ensembles de données, avec une interopérabilité intégrée pour une combinaison transparente de sources multiples.[17] »

La page OSM Wikidata framework donne plusieurs exemples de cartes qui s'appuient sur une combinaison d'OpenStreetMap et Wikidata[18].

Wikimédiens en résidence — L'université de Strasbourg et l'université Lyon 1 ouvrent chacune un poste de Wikimédien en résidence[19].

Nomination de Gabriel Attal — Suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre du gouvernement français le 9 janvier, les wikipédiennes et wikipédiens du monde entier se sont mobilisés. Le journaliste Thierry Noisette s'émerveille sur Mastodon :

« 8 langues de plus dans Wikipédia pour l'article sur Gabriel Attal en moins de deux heures; la réactivité des wikipédiens fait toujours mon admiration[20] »

« Gabriel Attal a maintenant un article en 27 langues dans Wikipédia, soit 14 langues de plus en quatre heures. Les wikipédiens sont trop forts[21] »

5 millions d'entrées dans le wiktionnaire francophone ! — Le wiktionnaire francophone passe la barre des 5 millions de pages de contenu.

« 🥳 5 000 000 d'entrées sur le #Wiktionnaire francophone ! 🎉

Quelle belle réussite pour cette année où l'on va fêter ses 20 ans ! 🎂

@wiktionnaire 😘[22] »

23 ans! — Le 15 janvier, Wikipedia a fêté ses 23 ans[23].

Connaissez vous la discothèque ? — Sur son site, Poslovitch décrit le projet de dicothèque de la manière suivante :

« C’est une interface de consultation et de comparaison de dictionnaires qui s'appuie sur Wikisource et Wikidata. Et son prototype, déployé sur la Wikisource francophone à l’été 2023 et qui permet de consulter 28 dictionnaires (si vous avez un compte Wikimedia, vous pouvez le tester sur Dicothèque), a rempli pleinement son objectif[24]. »

À paraître — La bibliographie sur Wikipédia continue de croître. Le 15 mars prochain, le chercheur Jérôme Hergueux publie aux Presses de la rue d'Ulm un essai intitulé Wikipédia, ou Imaginez un monde[25].

Événements

Ailleurs dans le Wikiverse

La page Wikipédia:RAW/Découvrir recense les infolettres et blogs relatifs à Wikimedia.

Courrier du lectorat

(Il nous fera plaisir de lire les messages déposés ici et, si nécessaire, d'y répondre dans les plus brefs délais.)

Numéro sympa, comme toujours. Il complète avantageusement la revue de presse et le Wikimag (qui fêtait hier son anniversaire lui aussi). Sinon, j'ai corrigé quelques coquilles au début du numéro...31 janvier 2024 à 23:41 (CET)

Merci pour ce nouveau numéro, très intéressant ce nouvel outil de @PAC2 sur les articles labellisés ! Celinea33 (discuter) 1 février 2024 à 02:26 (CET)

J'ai apprécié la possibilité de visualiser sur une carte les articles labelliés. Émoticône sourire Toutefois, je suis incapable de visualiser la requête dans la section Qlever, OSM et Wikidata, ce qui me questionne sur la pertinence de la brève. (Smiley: triste) — Cantons-de-l'Est p|d|d 🧹 5 février 2024 à 19:50 (CET)


 –
Rédigé/traduit par PAC2
Citations originales
Notes
Références
  1. https://observablehq.com/@pac02/lam
  2. Voir l'introduction à Wikidata pour les contributeurs de Wikidata : https://observablehq.com/@pac02/introduction-a-observable-pour-les-utilisateurs-de-wikida
  3. https://observablehq.com/@neocartocnrs/geoviz
  4. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=en.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  5. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  6. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=pt.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  7. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ja.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  8. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=es.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  9. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ru.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  10. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ar.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  11. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=zh.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  12. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=vi.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  13. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fa.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  14. Voir par exemple l'outil WIFGA: https://observablehq.com/@pac02/wifga?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en&property=P17
  15. Découvert via l'excellente newsletter WeeklyOSM https://weeklyosm.eu/fr/archives/16974
  16. https://qlever.cs.uni-freiburg.de/osm-planet/bEcHTr
  17. Traduit avec l'aide de DeepL« QLever is still young and needs some work on to implement the missing pieces and fix some bugs, but on the long term it’s very promising. I am really excited about the future that it presents us: a single query language to rule them all, one standard way to query OSM and thousands of other datasets, with baked-in interoperability for seamless combination of multiple sources. »
  18. https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OSM-Wikidata_Map_Framework
  19. Découvert via https://mamot.fr/@Pyb/111721244144277284
  20. https://mamot.fr/@tnoisette/111726188210753501
  21. https://mamot.fr/@tnoisette/111726755192418737
  22. https://wikis.world/@Poslovitch/111745032955113861
  23. https://wikis.world/@wikipedia/111761486617424508
  24. https://blog.poslovitch.fr/en-ce-moment
  25. https://presses.ens.psl.eu/wikip%C3%A9dia-ou-imaginez-un-monde.html

Numéro du 23 février 2024

Friday, 23 February 2024 00:00 UTC

L'édito de PAC2 — RAW évolue en permanence. Après avoir proposé des zooms et des tribunes, on inaugure ce mois-ci une section intitulée focus avec du contenu original. On verra si on renouvelle ce format par la suite selon vos retours et surtout nos envies.

N'hésitez pas à contribuer et à proposer des sujets pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Focus

La section focus est consacrée à des travaux originaux publiés dans RAW.

Cartographie des articles labellisés et géolocalisés

Chaque Wikipédia a un processus de labellisation d'articles de qualité et de bons articles. Parmi ces articles labellisés, certains correspondent à des entités qui peuvent être situées sur la carte du monde et peuvent être géolocalisés grâce à la propriété P625 de Wikidata. L'outil GLAM[1] permet de visualiser sur une carte du monde l'ensemble des articles labellisés et géolocalisés pour chaque Wikipédia. GLAM est un notebook interactif développé sur la plateforme Observable[2] qui s'appuie sur une requête SPARQL au service query.wikidata.org et une visualisation à l'aide de la librairie Geoviz développée par Nicolas Lambert[3].

Dans un monde idéal, la répartition géographique des articles labellisés devrait être la même pour toutes les versions linguistiques de Wikipédia. Dans la réalité, la répartition géographique des articles est le reflet des centres d'intérêt de chaque communauté et témoigne des biais culturels de chaque Wikipédia.

Globalement, on observe dans les grandes versions linguistiques de Wikipédia, très peu d'articles de qualité sur le continent africain.

Certaines wikipédias contiennent très peu d'articles de qualité géolocalisés. Par exemple, Wikipédia en persan ne contient que 18 articles de qualité avec une géo-localisation[13].

Il serait intéressant de compléter l'analyse avec la propriété P17 de Wikidata qui permet d'obtenir le pays correspondant à un élément[14].

Brèves

Qlever, OSM et Wikidata — Le contributeur OpenStreetMap Danysan95 explore les possibilités offertes par QLever pour effectuer des requêtes SPARQL croisées entre OpenStreetMap et Wikidata[15].

QLever est un logiciel libre développé par une équipe de l'université de Fribourg-en-Brisgau qui permet de faire des requêtes SPARQL. C'est une alternative à Blazegraph, le logiciel utilisé par le service Query.wikidata.org qui n'est malheureusement plus maintenu. L'université de Fribourg propose aussi un service qui s'appuie sur QLever, qlever.cs.uni-freiburg.de, qui permet de faire des requêtes dans Wikidata, Openstreetmap, Wikimédia Commons, DBPedia et de nombreuses autres bases.

QLever permet de faire des requêtes fédérées entre OSM et Wikidata. Par exemple Danysan95 propose de rechercher toutes les gares en France desservies par le TGV[16] :

PREFIX osmkey: <https://www.openstreetmap.org/wiki/Key:>
PREFIX geo: <http://www.opengis.net/ont/geosparql#>
PREFIX rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#>
PREFIX osmrel: <https://www.openstreetmap.org/relation />
PREFIX ogc: <http://www.opengis.net/rdf#>
PREFIX wdt: <http://www.wikidata.org/prop/direct />
PREFIX wd: <http://www.wikidata.org/entity />
PREFIX schema: <http://schema.org />
PREFIX osm: <https://www.openstreetmap.org />

SELECT DISTINCT ?wdItem ?wpArticle ?element ?name ?type ?geometry
WHERE { # French train stations served by TGV
  SERVICE <https://qlever.cs.uni-freiburg.de/api/wikidata> {
    ?wdItem wdt:P17 wd:Q142; # Only items in France: P17=country, Q142=France
                wdt:P31/wdt:P279* wd:Q55488; # Only train stations: P31=instance of, P249=subclass of, Q55488=railway station
                wdt:P1192 wd:Q129337. # Only items served by TGV: P1192=connecting service, Q129337=TGV
    ?wpArticle schema:about ?wdItem; schema:isPartOf <https://en.wikipedia.org />. # Only items with an english Wikipedia article
  }
  ?element osmkey:railway "station" ;
           osm:wikidata ?wdItem; # This row joins the OSM element to the Wikidata item
           osmkey:name ?name ;
           rdf:type ?type ;
           geo:hasGeometry ?geometry .
}

Danysan95 conclut :

« QLever est encore jeune et a besoin d'un peu de travail pour implémenter les pièces manquantes et corriger certains bugs, mais à long terme, il est très prometteur. Je suis très enthousiaste quant à l'avenir qu'il nous offre : un seul langage d'interrogation pour tous, un moyen standard d'interroger OSM et des milliers d'autres ensembles de données, avec une interopérabilité intégrée pour une combinaison transparente de sources multiples.[17] »

La page OSM Wikidata framework donne plusieurs exemples de cartes qui s'appuient sur une combinaison d'OpenStreetMap et Wikidata[18].

Wikimédiens en résidence — L'université de Strasbourg et l'université Lyon 1 ouvrent chacune un poste de Wikimédien en résidence[19].

Nomination de Gabriel Attal — Suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre du gouvernement français le 9 janvier, les wikipédiennes et wikipédiens du monde entier se sont mobilisés. Le journaliste Thierry Noisette s'émerveille sur Mastodon :

« 8 langues de plus dans Wikipédia pour l'article sur Gabriel Attal en moins de deux heures; la réactivité des wikipédiens fait toujours mon admiration[20] »

« Gabriel Attal a maintenant un article en 27 langues dans Wikipédia, soit 14 langues de plus en quatre heures. Les wikipédiens sont trop forts[21] »

5 millions d'entrées dans le wiktionnaire francophone ! — Le wiktionnaire francophone passe la barre des 5 millions de pages de contenu.

« 🥳 5 000 000 d'entrées sur le #Wiktionnaire francophone ! 🎉

Quelle belle réussite pour cette année où l'on va fêter ses 20 ans ! 🎂

@wiktionnaire 😘[22] »

23 ans! — Le 15 janvier, Wikipedia a fêté ses 23 ans[23].

Connaissez vous la discothèque ? — Sur son site, Poslovitch décrit le projet de dicothèque de la manière suivante :

« C’est une interface de consultation et de comparaison de dictionnaires qui s'appuie sur Wikisource et Wikidata. Et son prototype, déployé sur la Wikisource francophone à l’été 2023 et qui permet de consulter 28 dictionnaires (si vous avez un compte Wikimedia, vous pouvez le tester sur Dicothèque), a rempli pleinement son objectif[24]. »

À paraître — La bibliographie sur Wikipédia continue de croître. Le 15 mars prochain, le chercheur Jérôme Hergueux publie aux Presses de la rue d'Ulm un essai intitulé Wikipédia, ou Imaginez un monde[25].

Événements

Ailleurs dans le Wikiverse

La page Wikipédia:RAW/Découvrir recense les infolettres et blogs relatifs à Wikimedia.

Courrier du lectorat

(Il nous fera plaisir de lire les messages déposés ici et, si nécessaire, d'y répondre dans les plus brefs délais.)

Numéro sympa, comme toujours. Il complète avantageusement la revue de presse et le Wikimag (qui fêtait hier son anniversaire lui aussi). Sinon, j'ai corrigé quelques coquilles au début du numéro...31 janvier 2024 à 23:41 (CET)

Merci pour ce nouveau numéro, très intéressant ce nouvel outil de @PAC2 sur les articles labellisés ! Celinea33 (discuter) 1 février 2024 à 02:26 (CET)

J'ai apprécié la possibilité de visualiser sur une carte les articles labelliés. Émoticône sourire Toutefois, je suis incapable de visualiser la requête dans la section Qlever, OSM et Wikidata, ce qui me questionne sur la pertinence de la brève. (Smiley: triste) — Cantons-de-l'Est p|d|d 🧹 5 février 2024 à 19:50 (CET)


 –
Rédigé/traduit par PAC2
Citations originales
Notes
Références
  1. https://observablehq.com/@pac02/lam
  2. Voir l'introduction à Wikidata pour les contributeurs de Wikidata : https://observablehq.com/@pac02/introduction-a-observable-pour-les-utilisateurs-de-wikida
  3. https://observablehq.com/@neocartocnrs/geoviz
  4. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=en.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  5. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  6. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=pt.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  7. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ja.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  8. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=es.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  9. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ru.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  10. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ar.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  11. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=zh.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  12. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=vi.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  13. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fa.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  14. Voir par exemple l'outil WIFGA: https://observablehq.com/@pac02/wifga?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en&property=P17
  15. Découvert via l'excellente newsletter WeeklyOSM https://weeklyosm.eu/fr/archives/16974
  16. https://qlever.cs.uni-freiburg.de/osm-planet/bEcHTr
  17. Traduit avec l'aide de DeepL« QLever is still young and needs some work on to implement the missing pieces and fix some bugs, but on the long term it’s very promising. I am really excited about the future that it presents us: a single query language to rule them all, one standard way to query OSM and thousands of other datasets, with baked-in interoperability for seamless combination of multiple sources. »
  18. https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OSM-Wikidata_Map_Framework
  19. Découvert via https://mamot.fr/@Pyb/111721244144277284
  20. https://mamot.fr/@tnoisette/111726188210753501
  21. https://mamot.fr/@tnoisette/111726755192418737
  22. https://wikis.world/@Poslovitch/111745032955113861
  23. https://wikis.world/@wikipedia/111761486617424508
  24. https://blog.poslovitch.fr/en-ce-moment
  25. https://presses.ens.psl.eu/wikip%C3%A9dia-ou-imaginez-un-monde.html

Numéro du 22 février 2024

Thursday, 22 February 2024 00:00 UTC

L'édito de PAC2 — RAW évolue en permanence. Après avoir proposé des zooms et des tribunes, on inaugure ce mois-ci une section intitulée focus avec du contenu original. On verra si on renouvelle ce format par la suite selon vos retours et surtout nos envies.

N'hésitez pas à contribuer et à proposer des sujets pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Focus

La section focus est consacrée à des travaux originaux publiés dans RAW.

Cartographie des articles labellisés et géolocalisés

Chaque Wikipédia a un processus de labellisation d'articles de qualité et de bons articles. Parmi ces articles labellisés, certains correspondent à des entités qui peuvent être situées sur la carte du monde et peuvent être géolocalisés grâce à la propriété P625 de Wikidata. L'outil GLAM[1] permet de visualiser sur une carte du monde l'ensemble des articles labellisés et géolocalisés pour chaque Wikipédia. GLAM est un notebook interactif développé sur la plateforme Observable[2] qui s'appuie sur une requête SPARQL au service query.wikidata.org et une visualisation à l'aide de la librairie Geoviz développée par Nicolas Lambert[3].

Dans un monde idéal, la répartition géographique des articles labellisés devrait être la même pour toutes les versions linguistiques de Wikipédia. Dans la réalité, la répartition géographique des articles est le reflet des centres d'intérêt de chaque communauté et témoigne des biais culturels de chaque Wikipédia.

Globalement, on observe dans les grandes versions linguistiques de Wikipédia, très peu d'articles de qualité sur le continent africain.

Certaines wikipédias contiennent très peu d'articles de qualité géolocalisés. Par exemple, Wikipédia en persan ne contient que 18 articles de qualité avec une géo-localisation[13].

Il serait intéressant de compléter l'analyse avec la propriété P17 de Wikidata qui permet d'obtenir le pays correspondant à un élément[14].

Brèves

Qlever, OSM et Wikidata — Le contributeur OpenStreetMap Danysan95 explore les possibilités offertes par QLever pour effectuer des requêtes SPARQL croisées entre OpenStreetMap et Wikidata[15].

QLever est un logiciel libre développé par une équipe de l'université de Fribourg-en-Brisgau qui permet de faire des requêtes SPARQL. C'est une alternative à Blazegraph, le logiciel utilisé par le service Query.wikidata.org qui n'est malheureusement plus maintenu. L'université de Fribourg propose aussi un service qui s'appuie sur QLever, qlever.cs.uni-freiburg.de, qui permet de faire des requêtes dans Wikidata, Openstreetmap, Wikimédia Commons, DBPedia et de nombreuses autres bases.

QLever permet de faire des requêtes fédérées entre OSM et Wikidata. Par exemple Danysan95 propose de rechercher toutes les gares en France desservies par le TGV[16] :

PREFIX osmkey: <https://www.openstreetmap.org/wiki/Key:>
PREFIX geo: <http://www.opengis.net/ont/geosparql#>
PREFIX rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#>
PREFIX osmrel: <https://www.openstreetmap.org/relation />
PREFIX ogc: <http://www.opengis.net/rdf#>
PREFIX wdt: <http://www.wikidata.org/prop/direct />
PREFIX wd: <http://www.wikidata.org/entity />
PREFIX schema: <http://schema.org />
PREFIX osm: <https://www.openstreetmap.org />

SELECT DISTINCT ?wdItem ?wpArticle ?element ?name ?type ?geometry
WHERE { # French train stations served by TGV
  SERVICE <https://qlever.cs.uni-freiburg.de/api/wikidata> {
    ?wdItem wdt:P17 wd:Q142; # Only items in France: P17=country, Q142=France
                wdt:P31/wdt:P279* wd:Q55488; # Only train stations: P31=instance of, P249=subclass of, Q55488=railway station
                wdt:P1192 wd:Q129337. # Only items served by TGV: P1192=connecting service, Q129337=TGV
    ?wpArticle schema:about ?wdItem; schema:isPartOf <https://en.wikipedia.org />. # Only items with an english Wikipedia article
  }
  ?element osmkey:railway "station" ;
           osm:wikidata ?wdItem; # This row joins the OSM element to the Wikidata item
           osmkey:name ?name ;
           rdf:type ?type ;
           geo:hasGeometry ?geometry .
}

Danysan95 conclut :

« QLever est encore jeune et a besoin d'un peu de travail pour implémenter les pièces manquantes et corriger certains bugs, mais à long terme, il est très prometteur. Je suis très enthousiaste quant à l'avenir qu'il nous offre : un seul langage d'interrogation pour tous, un moyen standard d'interroger OSM et des milliers d'autres ensembles de données, avec une interopérabilité intégrée pour une combinaison transparente de sources multiples.[17] »

La page OSM Wikidata framework donne plusieurs exemples de cartes qui s'appuient sur une combinaison d'OpenStreetMap et Wikidata[18].

Wikimédiens en résidence — L'université de Strasbourg et l'université Lyon 1 ouvrent chacune un poste de Wikimédien en résidence[19].

Nomination de Gabriel Attal — Suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre du gouvernement français le 9 janvier, les wikipédiennes et wikipédiens du monde entier se sont mobilisés. Le journaliste Thierry Noisette s'émerveille sur Mastodon :

« 8 langues de plus dans Wikipédia pour l'article sur Gabriel Attal en moins de deux heures; la réactivité des wikipédiens fait toujours mon admiration[20] »

« Gabriel Attal a maintenant un article en 27 langues dans Wikipédia, soit 14 langues de plus en quatre heures. Les wikipédiens sont trop forts[21] »

5 millions d'entrées dans le wiktionnaire francophone ! — Le wiktionnaire francophone passe la barre des 5 millions de pages de contenu.

« 🥳 5 000 000 d'entrées sur le #Wiktionnaire francophone ! 🎉

Quelle belle réussite pour cette année où l'on va fêter ses 20 ans ! 🎂

@wiktionnaire 😘[22] »

23 ans! — Le 15 janvier, Wikipedia a fêté ses 23 ans[23].

Connaissez vous la discothèque ? — Sur son site, Poslovitch décrit le projet de dicothèque de la manière suivante :

« C’est une interface de consultation et de comparaison de dictionnaires qui s'appuie sur Wikisource et Wikidata. Et son prototype, déployé sur la Wikisource francophone à l’été 2023 et qui permet de consulter 28 dictionnaires (si vous avez un compte Wikimedia, vous pouvez le tester sur Dicothèque), a rempli pleinement son objectif[24]. »

À paraître — La bibliographie sur Wikipédia continue de croître. Le 15 mars prochain, le chercheur Jérôme Hergueux publie aux Presses de la rue d'Ulm un essai intitulé Wikipédia, ou Imaginez un monde[25].

Événements

Ailleurs dans le Wikiverse

La page Wikipédia:RAW/Découvrir recense les infolettres et blogs relatifs à Wikimedia.

Courrier du lectorat

(Il nous fera plaisir de lire les messages déposés ici et, si nécessaire, d'y répondre dans les plus brefs délais.)

Numéro sympa, comme toujours. Il complète avantageusement la revue de presse et le Wikimag (qui fêtait hier son anniversaire lui aussi). Sinon, j'ai corrigé quelques coquilles au début du numéro...31 janvier 2024 à 23:41 (CET)

Merci pour ce nouveau numéro, très intéressant ce nouvel outil de @PAC2 sur les articles labellisés ! Celinea33 (discuter) 1 février 2024 à 02:26 (CET)

J'ai apprécié la possibilité de visualiser sur une carte les articles labelliés. Émoticône sourire Toutefois, je suis incapable de visualiser la requête dans la section Qlever, OSM et Wikidata, ce qui me questionne sur la pertinence de la brève. (Smiley: triste) — Cantons-de-l'Est p|d|d 🧹 5 février 2024 à 19:50 (CET)


 –
Rédigé/traduit par PAC2
Citations originales
Notes
Références
  1. https://observablehq.com/@pac02/lam
  2. Voir l'introduction à Wikidata pour les contributeurs de Wikidata : https://observablehq.com/@pac02/introduction-a-observable-pour-les-utilisateurs-de-wikida
  3. https://observablehq.com/@neocartocnrs/geoviz
  4. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=en.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  5. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  6. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=pt.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  7. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ja.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  8. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=es.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  9. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ru.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  10. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ar.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  11. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=zh.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  12. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=vi.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  13. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fa.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  14. Voir par exemple l'outil WIFGA: https://observablehq.com/@pac02/wifga?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en&property=P17
  15. Découvert via l'excellente newsletter WeeklyOSM https://weeklyosm.eu/fr/archives/16974
  16. https://qlever.cs.uni-freiburg.de/osm-planet/bEcHTr
  17. Traduit avec l'aide de DeepL« QLever is still young and needs some work on to implement the missing pieces and fix some bugs, but on the long term it’s very promising. I am really excited about the future that it presents us: a single query language to rule them all, one standard way to query OSM and thousands of other datasets, with baked-in interoperability for seamless combination of multiple sources. »
  18. https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OSM-Wikidata_Map_Framework
  19. Découvert via https://mamot.fr/@Pyb/111721244144277284
  20. https://mamot.fr/@tnoisette/111726188210753501
  21. https://mamot.fr/@tnoisette/111726755192418737
  22. https://wikis.world/@Poslovitch/111745032955113861
  23. https://wikis.world/@wikipedia/111761486617424508
  24. https://blog.poslovitch.fr/en-ce-moment
  25. https://presses.ens.psl.eu/wikip%C3%A9dia-ou-imaginez-un-monde.html

Numéro du 21 février 2024

Wednesday, 21 February 2024 00:00 UTC

L'édito de PAC2 — RAW évolue en permanence. Après avoir proposé des zooms et des tribunes, on inaugure ce mois-ci une section intitulée focus avec du contenu original. On verra si on renouvelle ce format par la suite selon vos retours et surtout nos envies.

N'hésitez pas à contribuer et à proposer des sujets pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Focus

La section focus est consacrée à des travaux originaux publiés dans RAW.

Cartographie des articles labellisés et géolocalisés

Chaque Wikipédia a un processus de labellisation d'articles de qualité et de bons articles. Parmi ces articles labellisés, certains correspondent à des entités qui peuvent être situées sur la carte du monde et peuvent être géolocalisés grâce à la propriété P625 de Wikidata. L'outil GLAM[1] permet de visualiser sur une carte du monde l'ensemble des articles labellisés et géolocalisés pour chaque Wikipédia. GLAM est un notebook interactif développé sur la plateforme Observable[2] qui s'appuie sur une requête SPARQL au service query.wikidata.org et une visualisation à l'aide de la librairie Geoviz développée par Nicolas Lambert[3].

Dans un monde idéal, la répartition géographique des articles labellisés devrait être la même pour toutes les versions linguistiques de Wikipédia. Dans la réalité, la répartition géographique des articles est le reflet des centres d'intérêt de chaque communauté et témoigne des biais culturels de chaque Wikipédia.

Globalement, on observe dans les grandes versions linguistiques de Wikipédia, très peu d'articles de qualité sur le continent africain.

Certaines wikipédias contiennent très peu d'articles de qualité géolocalisés. Par exemple, Wikipédia en persan ne contient que 18 articles de qualité avec une géo-localisation[13].

Il serait intéressant de compléter l'analyse avec la propriété P17 de Wikidata qui permet d'obtenir le pays correspondant à un élément[14].

Brèves

Qlever, OSM et Wikidata — Le contributeur OpenStreetMap Danysan95 explore les possibilités offertes par QLever pour effectuer des requêtes SPARQL croisées entre OpenStreetMap et Wikidata[15].

QLever est un logiciel libre développé par une équipe de l'université de Fribourg-en-Brisgau qui permet de faire des requêtes SPARQL. C'est une alternative à Blazegraph, le logiciel utilisé par le service Query.wikidata.org qui n'est malheureusement plus maintenu. L'université de Fribourg propose aussi un service qui s'appuie sur QLever, qlever.cs.uni-freiburg.de, qui permet de faire des requêtes dans Wikidata, Openstreetmap, Wikimédia Commons, DBPedia et de nombreuses autres bases.

QLever permet de faire des requêtes fédérées entre OSM et Wikidata. Par exemple Danysan95 propose de rechercher toutes les gares en France desservies par le TGV[16] :

PREFIX osmkey: <https://www.openstreetmap.org/wiki/Key:>
PREFIX geo: <http://www.opengis.net/ont/geosparql#>
PREFIX rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#>
PREFIX osmrel: <https://www.openstreetmap.org/relation />
PREFIX ogc: <http://www.opengis.net/rdf#>
PREFIX wdt: <http://www.wikidata.org/prop/direct />
PREFIX wd: <http://www.wikidata.org/entity />
PREFIX schema: <http://schema.org />
PREFIX osm: <https://www.openstreetmap.org />

SELECT DISTINCT ?wdItem ?wpArticle ?element ?name ?type ?geometry
WHERE { # French train stations served by TGV
  SERVICE <https://qlever.cs.uni-freiburg.de/api/wikidata> {
    ?wdItem wdt:P17 wd:Q142; # Only items in France: P17=country, Q142=France
                wdt:P31/wdt:P279* wd:Q55488; # Only train stations: P31=instance of, P249=subclass of, Q55488=railway station
                wdt:P1192 wd:Q129337. # Only items served by TGV: P1192=connecting service, Q129337=TGV
    ?wpArticle schema:about ?wdItem; schema:isPartOf <https://en.wikipedia.org />. # Only items with an english Wikipedia article
  }
  ?element osmkey:railway "station" ;
           osm:wikidata ?wdItem; # This row joins the OSM element to the Wikidata item
           osmkey:name ?name ;
           rdf:type ?type ;
           geo:hasGeometry ?geometry .
}

Danysan95 conclut :

« QLever est encore jeune et a besoin d'un peu de travail pour implémenter les pièces manquantes et corriger certains bugs, mais à long terme, il est très prometteur. Je suis très enthousiaste quant à l'avenir qu'il nous offre : un seul langage d'interrogation pour tous, un moyen standard d'interroger OSM et des milliers d'autres ensembles de données, avec une interopérabilité intégrée pour une combinaison transparente de sources multiples.[17] »

La page OSM Wikidata framework donne plusieurs exemples de cartes qui s'appuient sur une combinaison d'OpenStreetMap et Wikidata[18].

Wikimédiens en résidence — L'université de Strasbourg et l'université Lyon 1 ouvrent chacune un poste de Wikimédien en résidence[19].

Nomination de Gabriel Attal — Suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre du gouvernement français le 9 janvier, les wikipédiennes et wikipédiens du monde entier se sont mobilisés. Le journaliste Thierry Noisette s'émerveille sur Mastodon :

« 8 langues de plus dans Wikipédia pour l'article sur Gabriel Attal en moins de deux heures; la réactivité des wikipédiens fait toujours mon admiration[20] »

« Gabriel Attal a maintenant un article en 27 langues dans Wikipédia, soit 14 langues de plus en quatre heures. Les wikipédiens sont trop forts[21] »

5 millions d'entrées dans le wiktionnaire francophone ! — Le wiktionnaire francophone passe la barre des 5 millions de pages de contenu.

« 🥳 5 000 000 d'entrées sur le #Wiktionnaire francophone ! 🎉

Quelle belle réussite pour cette année où l'on va fêter ses 20 ans ! 🎂

@wiktionnaire 😘[22] »

23 ans! — Le 15 janvier, Wikipedia a fêté ses 23 ans[23].

Connaissez vous la discothèque ? — Sur son site, Poslovitch décrit le projet de dicothèque de la manière suivante :

« C’est une interface de consultation et de comparaison de dictionnaires qui s'appuie sur Wikisource et Wikidata. Et son prototype, déployé sur la Wikisource francophone à l’été 2023 et qui permet de consulter 28 dictionnaires (si vous avez un compte Wikimedia, vous pouvez le tester sur Dicothèque), a rempli pleinement son objectif[24]. »

À paraître — La bibliographie sur Wikipédia continue de croître. Le 15 mars prochain, le chercheur Jérôme Hergueux publie aux Presses de la rue d'Ulm un essai intitulé Wikipédia, ou Imaginez un monde[25].

Événements

Ailleurs dans le Wikiverse

La page Wikipédia:RAW/Découvrir recense les infolettres et blogs relatifs à Wikimedia.

Courrier du lectorat

(Il nous fera plaisir de lire les messages déposés ici et, si nécessaire, d'y répondre dans les plus brefs délais.)

Numéro sympa, comme toujours. Il complète avantageusement la revue de presse et le Wikimag (qui fêtait hier son anniversaire lui aussi). Sinon, j'ai corrigé quelques coquilles au début du numéro...31 janvier 2024 à 23:41 (CET)

Merci pour ce nouveau numéro, très intéressant ce nouvel outil de @PAC2 sur les articles labellisés ! Celinea33 (discuter) 1 février 2024 à 02:26 (CET)

J'ai apprécié la possibilité de visualiser sur une carte les articles labelliés. Émoticône sourire Toutefois, je suis incapable de visualiser la requête dans la section Qlever, OSM et Wikidata, ce qui me questionne sur la pertinence de la brève. (Smiley: triste) — Cantons-de-l'Est p|d|d 🧹 5 février 2024 à 19:50 (CET)


 –
Rédigé/traduit par PAC2
Citations originales
Notes
Références
  1. https://observablehq.com/@pac02/lam
  2. Voir l'introduction à Wikidata pour les contributeurs de Wikidata : https://observablehq.com/@pac02/introduction-a-observable-pour-les-utilisateurs-de-wikida
  3. https://observablehq.com/@neocartocnrs/geoviz
  4. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=en.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  5. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  6. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=pt.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  7. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ja.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  8. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=es.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  9. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ru.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  10. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ar.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  11. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=zh.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  12. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=vi.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  13. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fa.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  14. Voir par exemple l'outil WIFGA: https://observablehq.com/@pac02/wifga?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en&property=P17
  15. Découvert via l'excellente newsletter WeeklyOSM https://weeklyosm.eu/fr/archives/16974
  16. https://qlever.cs.uni-freiburg.de/osm-planet/bEcHTr
  17. Traduit avec l'aide de DeepL« QLever is still young and needs some work on to implement the missing pieces and fix some bugs, but on the long term it’s very promising. I am really excited about the future that it presents us: a single query language to rule them all, one standard way to query OSM and thousands of other datasets, with baked-in interoperability for seamless combination of multiple sources. »
  18. https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OSM-Wikidata_Map_Framework
  19. Découvert via https://mamot.fr/@Pyb/111721244144277284
  20. https://mamot.fr/@tnoisette/111726188210753501
  21. https://mamot.fr/@tnoisette/111726755192418737
  22. https://wikis.world/@Poslovitch/111745032955113861
  23. https://wikis.world/@wikipedia/111761486617424508
  24. https://blog.poslovitch.fr/en-ce-moment
  25. https://presses.ens.psl.eu/wikip%C3%A9dia-ou-imaginez-un-monde.html

Numéro du 20 février 2024

Tuesday, 20 February 2024 00:00 UTC

L'édito de PAC2 — RAW évolue en permanence. Après avoir proposé des zooms et des tribunes, on inaugure ce mois-ci une section intitulée focus avec du contenu original. On verra si on renouvelle ce format par la suite selon vos retours et surtout nos envies.

N'hésitez pas à contribuer et à proposer des sujets pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Focus

La section focus est consacrée à des travaux originaux publiés dans RAW.

Cartographie des articles labellisés et géolocalisés

Chaque Wikipédia a un processus de labellisation d'articles de qualité et de bons articles. Parmi ces articles labellisés, certains correspondent à des entités qui peuvent être situées sur la carte du monde et peuvent être géolocalisés grâce à la propriété P625 de Wikidata. L'outil GLAM[1] permet de visualiser sur une carte du monde l'ensemble des articles labellisés et géolocalisés pour chaque Wikipédia. GLAM est un notebook interactif développé sur la plateforme Observable[2] qui s'appuie sur une requête SPARQL au service query.wikidata.org et une visualisation à l'aide de la librairie Geoviz développée par Nicolas Lambert[3].

Dans un monde idéal, la répartition géographique des articles labellisés devrait être la même pour toutes les versions linguistiques de Wikipédia. Dans la réalité, la répartition géographique des articles est le reflet des centres d'intérêt de chaque communauté et témoigne des biais culturels de chaque Wikipédia.

Globalement, on observe dans les grandes versions linguistiques de Wikipédia, très peu d'articles de qualité sur le continent africain.

Certaines wikipédias contiennent très peu d'articles de qualité géolocalisés. Par exemple, Wikipédia en persan ne contient que 18 articles de qualité avec une géo-localisation[13].

Il serait intéressant de compléter l'analyse avec la propriété P17 de Wikidata qui permet d'obtenir le pays correspondant à un élément[14].

Brèves

Qlever, OSM et Wikidata — Le contributeur OpenStreetMap Danysan95 explore les possibilités offertes par QLever pour effectuer des requêtes SPARQL croisées entre OpenStreetMap et Wikidata[15].

QLever est un logiciel libre développé par une équipe de l'université de Fribourg-en-Brisgau qui permet de faire des requêtes SPARQL. C'est une alternative à Blazegraph, le logiciel utilisé par le service Query.wikidata.org qui n'est malheureusement plus maintenu. L'université de Fribourg propose aussi un service qui s'appuie sur QLever, qlever.cs.uni-freiburg.de, qui permet de faire des requêtes dans Wikidata, Openstreetmap, Wikimédia Commons, DBPedia et de nombreuses autres bases.

QLever permet de faire des requêtes fédérées entre OSM et Wikidata. Par exemple Danysan95 propose de rechercher toutes les gares en France desservies par le TGV[16] :

PREFIX osmkey: <https://www.openstreetmap.org/wiki/Key:>
PREFIX geo: <http://www.opengis.net/ont/geosparql#>
PREFIX rdf: <http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#>
PREFIX osmrel: <https://www.openstreetmap.org/relation />
PREFIX ogc: <http://www.opengis.net/rdf#>
PREFIX wdt: <http://www.wikidata.org/prop/direct />
PREFIX wd: <http://www.wikidata.org/entity />
PREFIX schema: <http://schema.org />
PREFIX osm: <https://www.openstreetmap.org />

SELECT DISTINCT ?wdItem ?wpArticle ?element ?name ?type ?geometry
WHERE { # French train stations served by TGV
  SERVICE <https://qlever.cs.uni-freiburg.de/api/wikidata> {
    ?wdItem wdt:P17 wd:Q142; # Only items in France: P17=country, Q142=France
                wdt:P31/wdt:P279* wd:Q55488; # Only train stations: P31=instance of, P249=subclass of, Q55488=railway station
                wdt:P1192 wd:Q129337. # Only items served by TGV: P1192=connecting service, Q129337=TGV
    ?wpArticle schema:about ?wdItem; schema:isPartOf <https://en.wikipedia.org />. # Only items with an english Wikipedia article
  }
  ?element osmkey:railway "station" ;
           osm:wikidata ?wdItem; # This row joins the OSM element to the Wikidata item
           osmkey:name ?name ;
           rdf:type ?type ;
           geo:hasGeometry ?geometry .
}

Danysan95 conclut :

« QLever est encore jeune et a besoin d'un peu de travail pour implémenter les pièces manquantes et corriger certains bugs, mais à long terme, il est très prometteur. Je suis très enthousiaste quant à l'avenir qu'il nous offre : un seul langage d'interrogation pour tous, un moyen standard d'interroger OSM et des milliers d'autres ensembles de données, avec une interopérabilité intégrée pour une combinaison transparente de sources multiples.[17] »

La page OSM Wikidata framework donne plusieurs exemples de cartes qui s'appuient sur une combinaison d'OpenStreetMap et Wikidata[18].

Wikimédiens en résidence — L'université de Strasbourg et l'université Lyon 1 ouvrent chacune un poste de Wikimédien en résidence[19].

Nomination de Gabriel Attal — Suite à la nomination de Gabriel Attal comme Premier ministre du gouvernement français le 9 janvier, les wikipédiennes et wikipédiens du monde entier se sont mobilisés. Le journaliste Thierry Noisette s'émerveille sur Mastodon :

« 8 langues de plus dans Wikipédia pour l'article sur Gabriel Attal en moins de deux heures; la réactivité des wikipédiens fait toujours mon admiration[20] »

« Gabriel Attal a maintenant un article en 27 langues dans Wikipédia, soit 14 langues de plus en quatre heures. Les wikipédiens sont trop forts[21] »

5 millions d'entrées dans le wiktionnaire francophone ! — Le wiktionnaire francophone passe la barre des 5 millions de pages de contenu.

« 🥳 5 000 000 d'entrées sur le #Wiktionnaire francophone ! 🎉

Quelle belle réussite pour cette année où l'on va fêter ses 20 ans ! 🎂

@wiktionnaire 😘[22] »

23 ans! — Le 15 janvier, Wikipedia a fêté ses 23 ans[23].

Connaissez vous la discothèque ? — Sur son site, Poslovitch décrit le projet de dicothèque de la manière suivante :

« C’est une interface de consultation et de comparaison de dictionnaires qui s'appuie sur Wikisource et Wikidata. Et son prototype, déployé sur la Wikisource francophone à l’été 2023 et qui permet de consulter 28 dictionnaires (si vous avez un compte Wikimedia, vous pouvez le tester sur Dicothèque), a rempli pleinement son objectif[24]. »

À paraître — La bibliographie sur Wikipédia continue de croître. Le 15 mars prochain, le chercheur Jérôme Hergueux publie aux Presses de la rue d'Ulm un essai intitulé Wikipédia, ou Imaginez un monde[25].

Événements

Ailleurs dans le Wikiverse

La page Wikipédia:RAW/Découvrir recense les infolettres et blogs relatifs à Wikimedia.

Courrier du lectorat

(Il nous fera plaisir de lire les messages déposés ici et, si nécessaire, d'y répondre dans les plus brefs délais.)

Numéro sympa, comme toujours. Il complète avantageusement la revue de presse et le Wikimag (qui fêtait hier son anniversaire lui aussi). Sinon, j'ai corrigé quelques coquilles au début du numéro...31 janvier 2024 à 23:41 (CET)

Merci pour ce nouveau numéro, très intéressant ce nouvel outil de @PAC2 sur les articles labellisés ! Celinea33 (discuter) 1 février 2024 à 02:26 (CET)

J'ai apprécié la possibilité de visualiser sur une carte les articles labelliés. Émoticône sourire Toutefois, je suis incapable de visualiser la requête dans la section Qlever, OSM et Wikidata, ce qui me questionne sur la pertinence de la brève. (Smiley: triste) — Cantons-de-l'Est p|d|d 🧹 5 février 2024 à 19:50 (CET)


 –
Rédigé/traduit par PAC2
Citations originales
Notes
Références
  1. https://observablehq.com/@pac02/lam
  2. Voir l'introduction à Wikidata pour les contributeurs de Wikidata : https://observablehq.com/@pac02/introduction-a-observable-pour-les-utilisateurs-de-wikida
  3. https://observablehq.com/@neocartocnrs/geoviz
  4. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=en.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  5. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  6. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=pt.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  7. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ja.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  8. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=es.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  9. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ru.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  10. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=ar.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  11. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=zh.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  12. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=vi.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  13. https://observablehq.com/@pac02/lam?wikipedia=fa.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en
  14. Voir par exemple l'outil WIFGA: https://observablehq.com/@pac02/wifga?wikipedia=fr.wikipedia.org&badge=Q17437796&lang=en&property=P17
  15. Découvert via l'excellente newsletter WeeklyOSM https://weeklyosm.eu/fr/archives/16974
  16. https://qlever.cs.uni-freiburg.de/osm-planet/bEcHTr
  17. Traduit avec l'aide de DeepL« QLever is still young and needs some work on to implement the missing pieces and fix some bugs, but on the long term it’s very promising. I am really excited about the future that it presents us: a single query language to rule them all, one standard way to query OSM and thousands of other datasets, with baked-in interoperability for seamless combination of multiple sources. »
  18. https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OSM-Wikidata_Map_Framework
  19. Découvert via https://mamot.fr/@Pyb/111721244144277284
  20. https://mamot.fr/@tnoisette/111726188210753501
  21. https://mamot.fr/@tnoisette/111726755192418737
  22. https://wikis.world/@Poslovitch/111745032955113861
  23. https://wikis.world/@wikipedia/111761486617424508
  24. https://blog.poslovitch.fr/en-ce-moment
  25. https://presses.ens.psl.eu/wikip%C3%A9dia-ou-imaginez-un-monde.html

Lettre annuelle de l’open content 2024

Thursday, 25 January 2024 18:06 UTC

Table des matières Edito Depuis de nombreuses années, un grand nombre d’institutions culturelles et patrimoniales dans le monde se sont engagées dans une dynamique d’exploration, d’anticipation et d’adaptation aux nouvelles technologies numériques et aux nouveaux usages d’Internet, tels que le recours aux réseaux sociaux et à la numérisation de contenus. Mais depuis le début des […]

L’article Lettre annuelle de l’open content 2024 est apparu en premier sur Wikimédia France.

 

Bellevue - La Terrasse
 

Depuis 2017, les archives des Hauts-de-Seine mettent en ligne le fonds de cartes postales anciennes (CPA). En octobre 2020, cela représente 9558 CPA provenant de la sous-série 9Fi réunissant les CPA de 1900 à 1944. Ces photos tombées dans le domaine public accompagnées de quelques métadonnées sont publiées sur le site d'Open Data des Hauts-de-Seine. Cela peut surprendre mais il y a quelques fonds de cartes postales et fonds photographiques sur les sites d'open data. C'est en fait une très bonne idée car ces sites sont adaptés à une réutilisation massive des données, contrairement aux sites des archives qui ne sont pas faits pour récupérer des centaines ou milliers de documents d'un seul coup.

Suite à cette découverte, j'ai importé un peu plus de 200 photos de la revue municipale de Marseille des années 1930, une collection de cartes postales de la ville de Brocas dans les Landes, avant de m'attaquer à ce gros fonds.

Dans ce billet de blog, je souhaite vous montrer ma méthode qui est adaptée aux personnes, comme moi, qui ne savent pas se servir de l'API, coder en Python, etc. Je commence par récupérer les données en format CSV ou EXCEL afin de les visualiser dans un tableur. 

1. Télécharger les images

La première étape consiste à récupérer les images. Pour cela j'utilise l'extension Simple mass downloader qui existe en version Firefox et Chrome. Il suffit de copier les urls du csv dans l'extension :

  1. copier les liens
  2. lancer le logiciel
  3. onglet Download list 
  4. menu Hamburger Import URLs from clipboard 
  5. Lancer la sauvegarde en cliquant sur start selected

Dans le cas des archives des Hauts-de-Seine, j'atteins assez vite le quota quotidien de requêtes qui permet de télécharger environ 3000 fichiers. Tous les fichiers téléchargés iront dans le dossier Téléchargements si vous utilisez Windows.

Les fichiers n'ont pas d'extension, j'utilise le logiciel Advanced Renamer pour rajouter l'extension jpg (<Name>.jpg).

Enfin dans le tableur, il faut indiquer l'emplacement des fichiers en remplaçant https://opendata.hauts-de-seine.fr/api/v2/catalog/datasets/cartes-postales/files/ par le répertoire où sont stockés vos fichiers.

2. Mettre en forme les données

Un travail de mise en forme des données est nécessaire. 

2.1 Coordonnées géographiques

Pour les coordonnées, je crée une colonne avec la formule de LibreOffice Calc : CONCATENER("{{Object location|";B2;"}}"). Puis je fais un collage spécial du texte dans une autre colonne (Pattypan ne semblant pas comprendre les cellules avec des formules) et enfin je remplace la virgule par un pipe ( | ).

2.2 Identifiants

Il peut également être nécessaire dans certains cas de retravailler les identifiants qui sont de la forme 9FI/ANT_1, 9FI/ANT_15, 9FI/ANT_153, ce qui ne peut pas se trier correctement. Dans une autre colonne je copie le contenu, puis supprime tout sauf les chiffres à l'aide d'une expression régulière dans Rechercher/Remplacer : (.......)_ par rien. Puis dans Notepad++, j'ajoute les zéros manquants : \n(..)\r par \n0$1\r puis \n(.)\r par \n00$1\r

2.3 Noms des fichiers

Wikimedia Commons ne souhaite pas de titres incompréhensibles du type 2e8e8c525c2ae4c9f983c64e725ef047.jpg ou 9FI/ANT_15.jpg. Il faut donc créer un titre si possible simple mais explicite et précis. Avec la commande CONCATENER je créé les nouveaux titres ainsi : 
Carte postale - VILLE - TITRE - IDENTIFIANT.jpg.
L'ajout de l'identifiant permet d'éviter d'avoir des titres identiques, ce qui n'est pas possible sur Wikimedia Commons.
 
Attention le titre ne doit pas contenir de crochets et ne doit pas être trop long. Dans le cas contraire, le logiciel d'import des données arrêtera le téléchargement. La commande NBCAR permet de compter le nombre de caractères d'une cellule et ainsi rapidement détecter les titres très longs. La documentation de MediaWiki n'indique pas le nombre de caractères limite mais parle d'une limite de 255 bytes. Des tests sont nécessaires pour savoir à quoi cela correspond en caractères, mais de toute façon il est préférable d'utiliser des noms de fichier pas trop longs dans MediaWiki.

3. Importer les données

Pour cette phase j'utilise Pattypan. La première étape du logiciel consiste à Générer un tableau. Importez les photos, sélectionnez le modèle MediaWiki que vous souhaitez utiliser (dans mon cas il s'agit de Template:Photograph) puis indiquez les champs à remplir par défaut :

  • Photographer : {{unknown|author}}
  • Title : {{fr|Carte postale des Hauts-de-Seine}}
  • Institution : {{institution:Archives départementales des Hauts-de-Seine}}
  • Source : https://data.opendatasoft.com/explore/dataset/fr-219200730-cartes-postales-anciennes%40hauts-de-seine/information/
  • Licence : {{licence ouverte}}

Et je coche les champs Description, Date, Accession number et Partnership pour que Pattypan remplisse ces champs à l'aide des données dans le tableur. Vous obtenez un tableau de ce type avec des colonnes pré-remplies et d'autres à remplir à l'aide des données provenant des archives départementales :


Partnership va servir à indiquer la géolocalisation. Pour cela, il faut aller dans le 2e onglet Template du tableau créé par Pattypan afin de déplacer ce modèle. Cet onglet peut sembler vide mais en agrandissant la taille des cellules on voit le code des modèles de Wikimedia Commons. Le fonctionnement de cet onglet n'étant pas documenté, je ne sais pas exactement comment il fonctionne et pourquoi le contenu est dupliqué dans de nombreuses cellules. Faites donc le changement dans toutes les cellules.

'=={{int:filedesc}}==
{{Photograph
 |photographer = ${photographer}
 |title = ${title}
 |description = ${description}
 |depicted people =
 |depicted place =
 |date = ${date}
 |medium =
 |dimensions =
 |institution = ${institution}
 |department =
 |references =
 |object history =
 |exhibition history =
 |credit line =
 |inscriptions =
 |notes =
 |accession number = ${accession_number}
 |source = ${source}
 |permission =
 |other_versions =
}}
${partnership}
=={{int:license-header}}==
${license}

<#if categories ? has_content>
<#list categories ? split(";") as category>
[[Category:${category?trim}]]
</#list>
<#else>{{subst:unc}}
</#if>

Une fois le travail de mise en forme des données terminé, vous pouvez passer à la 2e étape de Pattypan qui s'intitule Valider et envoyer.

À l'heure actuelle, le logiciel s'arrête de téléverser les photos sans afficher le moindre message d'erreur s'il rencontre un problème. Par contre, il se contente de zapper l'import dans deux cas : s'il détecte que le fichier a déjà été importé et si le nom est déjà utilisé.

Je télécharge les photos dans la catégorie Collections of Archives départementales des Hauts-de-Seine de Wikimedia Commons, ainsi que dans une des catégories de Postcards of Hauts-de-Seine (Postcards in Meudon, Suresnes, etc.) Il est sans doute possible d'ajouter des catégories en utilisant les thèmes associés provenant des archives.

Les cartes postales géolocalisées peuvent être visualisées dans Wikimedia maps.


4. Dernières retouches

Quatre outils peuvent servir pour affiner la catégorisation et les données :

4.1 Fichiers manquants

À la fin de l'import, il y avait sur Wikimedia Commons un millier de cartes postales en moins que sur le site des Hauts-de-Seine. Des fichiers ont dû se perdre lors du téléchargement des milliers de photos. Pour identifier rapidement les fichiers manquants, j'ai utilisé un outil de comparaison de listes en lui demandant de comparer les noms de fichiers.

4.2 Remplacer et déplacer un modèle

Visual File Change va notamment me permettre de corriger une erreur faite lors des premiers imports en utilisant le modèle de coordonnées géographiques adéquat et en le déplaçant. L'expression régulière consister à rechercher :

/=={{int:license-header}}==\n\{\{licence ouverte\}\}\{\{location\|([^\|]+)\|([^\|]+)\}\}/ 

Et remplacer par :

{{Object location|$1|$2}}

=={{int:license-header}}==
{{licence ouverte}}

4.3 Affiner la catégorisation

Visual File Change peut également servir à catégoriser les CPA à partir de termes inclus dans le nom du fichier. Il est possible de faire des recherches du type :

intitle:"train" incategory:"Collections of Archives départementales des Hauts-de-Seine"

Puis d'ajouter la catégorie souhaitée :

Trois nouvelles résidences wikimédiennes en 2024 !

Friday, 12 January 2024 14:49 UTC

Dans la continuité du partenariat entre Wikimédia France et le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR), de nouvelles résidences prendront place à partir du 1er mars 2024 dans trois nouvelles Unités de Formation à l’Information Scientifique et Technique (URFIST)  :Lyon, Méditerranée (Nice) et Strasbourg, pour une durée d’un an. Qu’est-ce qu’une résidence […]

L’article Trois nouvelles résidences wikimédiennes en 2024 ! est apparu en premier sur Wikimédia France.

On parle de nous

Tuesday, 26 December 2023 14:21 UTC

Un coup d’œil sur les derniers articles parus dans la presse sur les projets soutenus par Wikimédia France. [POP Café numérique- février 2024] Wikipédia, la fiabilité de l’information se construit En savoir plus Rémy est directeur exécutif de l’association Wikimedia France depuis 2018, il a notamment lancé le projet Lingua libre pour contribuer à l’oral. […]

L’article On parle de nous est apparu en premier sur Wikimédia France.

Samedi 25 novembre une quinzaine de participants dont de nombreux administrateurs des projets Wikimédia ont participé à une formation sur la gestion des  situations conflictuelles « cyber », organisée par Wikimédia France et PsyFrance. Une formation qui fait écho aux besoins de la communauté contributrice bénévole parfois confrontée à des agressions en ligne. Un partenariat […]

L’article Comment faire face aux agressions et conflits en ligne sur Wikipédia ? est apparu en premier sur Wikimédia France.

Wikisource fête ses 20 ans (et 3 000 ans d’histoire)

Friday, 24 November 2023 11:18 UTC

Wikisource fête ses 20 ans ! La bibliothèque en ligne gratuite héberge toutes sortes de textes, dont des classiques de la littérature, des documents historiques et toutes sortes d’autres œuvres dans le domaine public ou sous licence libre. Pour marquer le coup, retraçons les grandes étapes et réalisations de Wikisource au cours des deux dernières […]

L’article Wikisource fête ses 20 ans (et 3 000 ans d’histoire) est apparu en premier sur Wikimédia France.

Paris, Bruxelles, La Haye, le 9 novembre 2023 Le 8 novembre 2023, une coalition de six organisations – La Quadrature du Net (LQDN), Access Now, ARTICLE 19, European Center for Not-for-Profit Law (ECNL), European Digital Rights (EDRi) et Wikimedia France – a déposé un recours devant la plus haute juridiction administrative française, le Conseil d’État, contre le […]

L’article Une coalition de 6 organisations attaque en justice le dangereux règlement de l’UE sur les contenus terroristes est apparu en premier sur Wikimédia France.

Presse

Monday, 30 October 2023 14:06 UTC

Nos derniers communiqués de presse Lancement de la campagne de don de Wikimédia autour de la collaboration Comme chaque année, l’association Wikimédia France, association de loi 1901 à but non lucratif, lance sa campagne de don de fin d’année. Créée en 2004, l’association soutient le libre partage de la connaissance au travers des projets comme […]

L’article Presse est apparu en premier sur Wikimédia France.

Wikeys fête ses 1 an et lance sa version en ligne

Friday, 27 October 2023 11:17 UTC

Wikeys, le jeu de plateau à destination des + de 12 ans, souffle sa première bougie. De manière ludique, le jeu explique les règles de fonctionnement de Wikipédia et Vikidia. De quoi donner envie aux plus jeunes de contribuer, d’autant plus que le jeu est désormais disponible en ligne gratuitement et traduit dans plus de […]

L’article Wikeys fête ses 1 an et lance sa version en ligne est apparu en premier sur Wikimédia France.

Ouverture des candidatures au label Culture Libre 2024

Thursday, 26 October 2023 12:47 UTC

Le label Culture Libre destiné à valoriser les institutions culturelles et scientifiques revient avec une seconde édition. Les candidatures seront ouvertes à partir du 31 octobre. Un label à 3 niveaux Après une première édition lancée en 2023 avec le soutien du Clic France, Inno3 et Creative Commons France, le label Culture Libre revient en […]

L’article Ouverture des candidatures au label Culture Libre 2024 est apparu en premier sur Wikimédia France.

33 millions de fichiers sur Commons, et après ?

Saturday, 25 March 2023 10:46 UTC

Wikimedia Commons, c’est 33 millions de fichiers. Beaucoup de ressources sont consacrées à augmenter ce nombre : contributeurs prenant de nombreuses photos, développement d’outils de versement automatique depuis Flickr, financement d’appareils-photos, studios et déplacements, organisation de concours avec prix (Wiki Loves Africa, Wiki Loves Earth, Wiki Loves Monuments) ou non (Wiki Takes, Opérations Libres), partenariats de versement des collections d’institutions culturelles, etc.

Je crois que Wikimedia Commons est un projet à part entière et plus un simple dépôt commun aux différentes versions linguistiques de Wikipédia (et ses projets-frères). Toutefois, en l’état actuel de la navigation est assez pauvre. Le plus simple pour trouver une image est de passer par une recherche Google plutôt que par l’outil de recherche interne, et l’arborescence des catégories est parfois obscure dans sa logique, sans compter qu’elle est multilingue au mauvais sens du terme : à tout moment, vous pouvez tomber dans une sous-catégorie dans une langue que vous ne maîtrisez pas. S’il est, je crois, urgent de réfléchir et implémenter une vraie navigation dans Commons (via la vraie gestion du multilingue, la possibilité d’afficher à la fois les images d’une catégorie et de ses sous-catégories, etc), en attendant, la meilleure manière de valoriser les fichiers de Commons est encore de les utiliser dans les autres projets Wikimedia.

La réflexion autour de ce sujet est encore balbutiante. Les global metrics n’intègrent que « nombre de fichiers réutilisés », ne faisant pas la différence entre un fichier utilisé une fois et une centaine de fois. La plupart des rapports d’activité (FDC, This Month in GLAM, billets de blog) ne comptent que le nombre de fichiers versés, sans regarder le reste.

Très peu d’actions existent en faveur de la valorisation des fichiers de Commons :

  • les nombreux outils de réutilisation de l’image du jour comme fond d’écran
  • les edit-a-thons ont parfois un volet « photographie et illustration », mais cela se limite aux nouveaux fichiers, pas au fond existant
  • certains programmes avec versement de fichiers veillent à l’aspect internationalisation avec des métadonnées au moins traduites en anglais
  • de nombreux versements (mais pas tous !) de collections institutionnelles inclus un travail préparatoire ou a posteriori de catégorisation des fichiers, mais assez peu de réflexion existe sur leur réutilisation
  • un atelier spécifiquement dédié à l’illustration d’articles Wikipédia grâce à un versement
  • des outils permettant de suggérer des fichiers à utiliser dans une version linguistique de Wikipédia basé sur leurs utilisations dans une autre langue

Que pourrait-on faire de plus pour mieux valoriser ces fichiers ? Quels sont les manques (outils, information, temps) qui nous manquent ?

Wikipédia a 15 ans

Thursday, 16 February 2023 12:14 UTC

Vous en avez sans doute entendu parler. Cet événement est l’occasion de revenir sur quelques usages de Wikipédia… en lui souhaitant un très joyeux anniversaire !

dm_009_wikipedia_a_15_ans

Crédit : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)

Action politique et biens communs en Catalogne

Tuesday, 14 February 2023 15:29 UTC

Le mois dernier, les médias ont abondamment montré et commenté la victoire électorale des militants de la mouvance «  Indignés  ». Ils ont en revanche plus parcimonieusement évoqué le programme, l’esprit et les convictions des responsables qui vont bientôt être aux commandes de Barcelone.
Le témoignage de l’universitaire Mayo Fuster Morell suggère que les valeurs et les pratiques du Libre ne sont pas étrangères à cette victoire, ce qui pourrait — rêvons un peu — servir d’exemple à d’autres pays européens confrontés à l’austérité. Ce relatif investissement du Libre dans le champ de la politique a de quoi nous réjouir  : voilà longtemps que le Libre n’est pas seulement du code ou de l’art. Culture et objets libres gagnent aussi du terrain désormais. À Barcelone, on en est peut-être au libre citoyen.

Les communs à la conquête de Barcelone  !

Une victoire de David sur Goliath

Par Mayo Fuster Morell
Article original  : http://www.onlinecreation.info/archives/1135
Traduction Framalang  : Piup, Obny, sebastienc, line, goofy, r0u

mayoFustellLe 24 mai, les candidats de la liste «  Barcelone en commun  » (Barcelona en Comú) ont remporté les élections municipales en réunissant sur leur nom un quart des suffrages exprimés. «  Maintenant Madrid  », une candidature aussi liée à l’éthique des communs, est devenue une force clé pour la gouvernance de la ville de Madrid. Ce ne sont que deux des nombreuses surprises survenues hier lors des élections municipales et régionales en Espagne. Ces villes pourraient donner le signal d’un changement politique plus vaste. Les résultats électoraux ont ouvert la voie à un scénario optimiste pour une chance de victoire aux élections nationales à la fin de cette année, ou même à un mandat plus ambitieux encore, une coalition européenne des pays du Sud contre l’austérité.

Irruption de candidatures citoyennes

Le Parti populaire et le Parti socialiste restent les principaux partis politiques, comme c’est le cas depuis la transition démocratique de la fin des années 70, mais le pouvoir politique habituel a encaissé une grosse claque. La part de ces deux formations a chuté de 65 % lors des précédentes élections il y a 4 ans à 52 % au niveau national. Le renouvellement ou plutôt le changement des forces politiques en présence a été provoqué […] par la création de nouveaux partis  : tel est le cas pour les «  Citoyens  », qui se sont imposés avec force comme un nouveau protagoniste de poids dans la vie politique. Cette irruption des candidatures citoyennes a été aussi impressionnante que rapide. Elle a contribué à l’augmentation d’au moins 5 points de la participation au scrutin.

Seulement quatre ans après que les Indignés du mouvement du 15 mai se sont mobilisés pour «  une vraie démocratie maintenant  » en opposition aux hommes politiques «  qui ne nous représentent pas  » et à la «  dictature des marchés  », l’impact de leur mouvement est désormais si visible qu’il ne peut plus être démenti. Les listes de candidature sont pleines de personnes venant du réseau des mouvements sociaux. Pour en donner une idée, Ada Colau, militante connue pour ses actions contre l’expulsion des activistes et des squatters va être le prochain maire de Barcelone. C’est l’ironie de l’Histoire  : une militante anti-expulsion «  expulse  » les politiciens traditionnels de la mairie. Si l’on regarde la trajectoire des leaders du mouvement, on peut également dire que le cycle a démarré avec le mouvement anti-mondialisation (l’origine de Colau ou de Pablo Iglesias, le leader de Podemos/Yes we can), mais qu’il a réussi à mobiliser une fois encore la génération qui s’est battue contre le régime de Franco pour ramener la démocratie en Espagne (c’est de là que vient Manuela Carmena de «  Madrid maintenant  », une juge en retraite et très probable future maire de Madrid).

En ce qui concerne leurs programmes, la première chose à souligner est la place centrale réservée aux plans d’urgence pour secourir les citoyens qui étouffent sous les politiques d’austérité, tels que la mise en œuvre de différentes variantes d’un revenu de base, et la révision de la privatisation des services publics. Un code d’éthique existe pour contrôler les personnels politique en ce qui concerne la transparence, la fin de leurs privilèges (par ex. une limitation des indemnités à 29 000 € par an) et leur engagement à soutenir les initiatives citoyennes.

Au-delà du poids politique, c’est fascinant d’un point de vue organisationnel. En moins d’un an et sans aucun lien avec les mondes politique, économique, judiciaire ni avec le pouvoir médiatique existant, des citoyens ordinaires joignant leurs forces ont été capables de conquérir des positions importantes dans le système politique. Une victoire de David contre Goliath. Pour cela, ils ont associé le financement participatif, les programmes collaboratifs, les assemblées de voisinage, et le vote en ligne. Ils ont aussi, comme le leader de Podemos, bâti leur succès sur la popularité obtenue par leur propre programme télé.

Que disait la chanson  ? «  Prenons d’abord Barcelone, puis nous prendrons Manhattan ?  » En effet, certains travaillent là-dessus. Une délégation d’activistes de New-York a parcouru l’Espagne pendant la campagne afin d’apprendre de cette expérience et «  d’exporter  » un tel soulèvement du peuple dans leurs propres villes. Il y a de nombreuses leçons et idées à en tirer. Voici quelques sources d’inspiration que je vous suggère d’envisager, pour démarrer un processus similaire dans d’autres pays.

L’effet CC

Un des combats citoyens (surtout chez les jeunes) qui a précédé et ensuite nourri le mouvement du 15 mai a vu le jour en réaction contre une loi imposée par le gouvernement, réprimant le partage en ligne et la culture libre (Loi Sinde de décembre 2010). Dans une large mesure, ce mouvement de culture collaborative sur le Web a réagi comme le fit Lessig en 2008, qui est passé des «  Creative Commons  » à «  Change Congress  » («  Changeons le Congrès  ») . Au départ concentré sur les politiques sectorielles en lien avec la propriété intellectuelle et la régulation d’Internet, il a évolué pour appréhender le fait que défendre ces libertés est nécessaire pour transformer le système politique dans son ensemble. Au cours de cette évolution, les modèles de la culture libre et du travail collaboratif sont devenus une voie à suivre pour organiser la protestation politique.

[…]

En somme, les secteurs ayant de l’expertise dans les méthodes de co-création et coopérant grâce aux ressources en ligne ont un grand potentiel politique.

 

Le modèle «  d’innovation cachée  » de Wikipédia

Même s’il existe de grandes innovations dans les structures, il faut que le discours soit «  simple  » voire «  strict  ». Mako Hill a étudié comment Wikipédia a pu réussir en 2001 alors que d’autres tentatives de création d’encyclopédie en ligne avaient échoué. Une de ses conclusions est que Wikipédia a adopté un concept très simple à comprendre, tout en étant très innovant dans son fonctionnement. Il s’est fermement accroché à la notion traditionnelle d’encyclopédie  : une idée vieille de plusieurs siècles qui est simple à comprendre. De la même façon, on peut dire la même chose ici. Le discours qui a pu faire grossir les votes en faveur d’un profond changement politique en Espagne n’est ni avant-gardiste ni particulièrement innovant, mais il est populaire, compréhensible par chacun et relié aux besoins fondamentaux. Quelques points se rapprochent de la démocratie radicale proche de Laclau et Mouffe. C’est un «  combat  » de bon sens, pour obtenir une hégémonie. Pendant ce temps, des modèles plus avant-gardistes, comme les nouveaux partis ayant un discours «  innovant  » et une identité sur Internet tels le Parti pirate ou le Parti X, sont pertinents en terme de conception d’organisation mais ne parviennent pas à mobiliser les votes du grand public (aux dernières élections européennes, le parti X a recueilli 0,64 % des voix). En somme, il faut des méthodes innovantes associées à un discours pour le peuple, en lien avec un programme portant sur les besoins fondamentaux.

La base et le sommet

Ces principes d’organisation ne sont ni du sommet vers la base, ni de la base vers le sommet, ils sont «  de la base et du sommet  ». Pour être plus précis  : «  un sommet facilement identifiable travaillant pour une base disséminée  ». Ces forces s’appuient sur des leaders forts, mais aussi sur le développement d’une base collaborative et libre d’agir. Un concept-clé est le «  débordement  ». Il se réfère à la capacité de perdre le contrôle du processus, et à la liberté d’agir laissée à ceux qui s’engagent dans le processus. L’augmentation de la créativité des actions et des soutiens hors du contrôle du «  parti  » semble être un des points pertinents dans le succès de ces méthodes (c’est le cas pour le mouvement de création graphique autour des candidatures). De plus, il n’existe pas de frontière précise entre qui est membre du «  parti  » et qui ne l’est pas, il n’y a pas de rituels pour dire qui est dedans et qui n’y est pas, c’est l’implication personnelle au travers de l’action qui permet d’être membre. Les leaders ont tout de même une présence forte, leurs visages sont devenus des symboles-clé du processus (c’est-à-dire que sur le bulletin de vote ne figure pas le logo du parti mais la photo du leader). Des symboles visuels sur un Internet visuel mais, même avec Internet, la télévision reste toujours un moyen-clé de communication. En particulier, l’association des leaders et de la télévision est un moyen-clé de communication vers les milieux populaires, ceux qui ne sont pas touchés par les mouvements sociaux de la classe moyenne relayés par Internet. La crédibilité des leaders se construit sur leur capacité à communiquer et sur un engagement social de longue date. Les candidatures féminines – peu importe leur âge – (les femmes sont en tête de liste dans des villes comme Barcelone, Madrid et Valence) ont une plus grande capacité à augmenter les votes car elles transmettent l’idée de changement et dirigent de façon plus démocratique. Comme le dit le prochain maire de Barcelone, Ada Colau (une Zapatiste d’origine)  : «  conduite par l’obéissance aux ordres du peuple  ». La position du leader est construite «  pour  » la base et non «  au-dessus  » d’elle. En somme, un leader social et très reconnaissable, mais une participation disséminée et non contrôlée.

Une fois encore, ce ne sont que trois visions «  impressionnistes  » du processus d’émancipation du peuple en Espagne. Il reste encore beaucoup à venir. 2015 est l’année du changement, cela continuera donc. En attendant, il est temps de fêter cela. Je vous laisse avec la rumba «  run run  » chantée par le prochain maire de Barcelone  :

defendreBienCommun
Ci-dessus, Ada Colau, dans un clip de campagne très joyeux. Le refrain de la rumba dit  : «  défendre le bien commun  ». Pour voir et entendre la vidéo sur YouTube  : https://www.youtube.com/watch?v=wB6NDWKDyKg

 

Ce texte est diffusé avec la licence d’origine  : CC BY-NC-SA 2.5 IT

Menaces sur les œuvres du domaine public

Tuesday, 14 February 2023 15:27 UTC

La numérisation des collections patrimoniales des musées devrait constituer une chance pour la diffusion de la culture. Trop souvent hélas, ce n’est pas le cas, à cause du copyfraud auquel se livrent les institutions. Comme l’a dit très justement Pier-Carl Langlais, le copyfraud est l’inverse du piratage : une revendication abusive de droits sur le domaine public pour en restreindre la réutilisation.

Les exemples de copyfraud ne manquaient déjà pas, mais le Reiss Engelhorn Museum de Mannheim en Allemagne a franchi cette semaine une ligne rouge en la matière. L’établissement a en effet décidé d’attaquer en justice la Wikimedia Foundation et Wikimedia Deuschland, pour la diffusion de 17 images d’œuvres du domaine public sur Wikimedia Commons. Depuis 2008, la Wikimedia Foundation a défini une position très claire à propos du copyfraud, en indiquant qu’elle ne reconnaissait pas la légitimité des restrictions rajoutées sur la réutilisation d’images en deux dimensions d’œuvres du domaine public. L’année suivante, une alerte sérieuse s’était produite lorsque le wikimédien Derrick Coetzee avait téléversé sur Wikimedia Commons plusieurs milliers d’images extraites du site de la National Portrait Gallery de Londres. Son geste dénonçait le fait qu’elle portait un copyright alors qu’elles correspondaient à des œuvres du domaine public . La National Portait Gallery avait alors agité la menace d’un procès, sans la mettre à exécution à la différence cette fois du musée Reiss Engelhorn.

Si l’on peut déplorer un tel comportement de la part d’une institution patrimoniale, ce sera peut-être aussi l’occasion pour un tribunal de se prononcer sur la légalité des pratiques de copyfraud. Comme le dit la fondation Wikimedia dans sa réponse au musée, la reproduction fidèle de tableaux ne crée pas une « nouvelle œuvre » et il est improbable que ces photographies satisfassent au critère de l’originalité, impliquant que le créateur imprime « l’empreinte de sa personnalité » dans son œuvre pour bénéficier d’une protection.

En France également, nombreux sont les établissements culturels se livrant à des pratiques de copyfraud. Le site Images d’art, lancé récemment par la Réunion des Musées Nationaux, comporte plus de 500 000 œuvres numérisées provenant de nombreux musées français. Mais toutes ces images portent le copyright du photographe les ayant réalisées, ce qui en interdit la réutilisation. Quelques institutions choisissent pourtant au contraire de diffuser librement leurs images et certaines comme le Musée des Augustins à Toulouse ou le Musée des Beaux Arts de Lyon ont engagé des partenariats avec Wikimedia France pour diffuser leurs images sur Wikipédia . Mais elles restent encore minoritaires.

Le plus inquiétant, c’est que la loi française risque bientôt d’évoluer pour légaliser les pratiques de copyfraud. Le recours au droit d’auteur par le musée Reiss Engelhorn reste juridiquement très fragile et la fondation Wikimédia peut encore affronter un procès avec des chances sérieuses de l’emporter. Mais la loi Valter, actuellement en cours d’adoption, s’apprête à consacrer la possibilité pour les établissements culturels de fixer des redevances de réutilisation sur les reproductions d’œuvres qu’elles produisent — y compris à partir des œuvres du domaine public —  en les assimilant à des données publiques.

Là où devant la justice allemande, on peut encore revendiquer le droit de réutiliser le domaine public librement, ce ne sera peut-être bientôt plus possible en France.

Lionel Maurel (Calimaq)

*  *  *  *  *

Wikimedia Foundation et Wikimedia Deutschland invitent instamment le musée Reiss Engelhorn à abandonner ses poursuites concernant des œuvres d’art du domaine public.

source : cet article du blog de Wikimedia
Traduction Framalang : KoS, goofy, Bromind, sebastien, r0u

Le 28 octobre, le musée Reiss Engelhorn de Mannheim, en Allemagne, a intenté un procès à la Wikimedia Foundation et ensuite à Wikimedia Deutschland, la branche allemande du mouvement international Wikimedia. L’objet en est une plainte pour copyright concernant 17 images d’œuvres d’art du musée qui relèvent du domaine public et qui ont été mises en ligne sur Wikimedia Commons. Wikimedia Foundation et Wikimedia Deutschland examinent la plainte et feront une réponse commune avant l’échéance fixée en décembre.

La Wikimedia Foundation et Wikimedia Deutschland maintiennent fermement leur engagement à rendre les œuvres publiques gratuites et libres d’accès. Les institutions publiques telles que les galeries et musées ont la même mission, et ont été des alliées historiques pour rendre accessibles à tous les connaissances du monde entier. Avec ce procès, le musée Reiss Engelhorn limite l’accès public à d’importantes œuvres culturelles qui seraient inaccessibles autrement pour le reste du monde.

Les peintures, portraits et autres œuvres d’art concernés par ce procès sont exposés au sein du musée Reiss Engelhorn, mais sont déjà présents dans le domaine public. Quoi qu’il en soit, la loi allemande sur le droit d’auteur peut s’appliquer aux photographies des œuvres qui appartiennent au domaine public, selon différents critères incluant l’artiste créateur de l’œuvre lui-même, la compétence et les efforts qui ont été mis dans la photographie, la créativité et l’originalité, et enfin l’art en tant que tel. Le musée Reiss Engelhorn prétend que ces images sont soumises au droit d’auteur car le musée a rémunéré le photographe qui a pris certaines d’entre elles, ce qui lui a demandé du temps, de la compétence et des efforts pour les prendre. Le Musée Reiss Engelhorn affirme encore que, à  cause de ce droit d’auteur, les images des œuvres d’art ne peuvent pas être partagées au travers des Wikimedia Commons.

635px-Hendrick_Goltzius_Cadmus_Statens_Museum_for_Kunst_1183Les œuvres du domaine public affrontant l’hydre du droit d’auteur (allégorie)

(Hendrick Goltzius, Cadmus (Statens Museum for Kunst). Licence Domaine public via Commons)

La Wikimedia Foundation et Wikimedia Deutschland estiment que le point de vue du musée Reiss Engelhorn est erroné. Les lois sur le droit d’auteur ne doivent pas être utilisées à mauvais escient dans le but de contrôler la dissémination d’œuvres d’art appartenant au domaine public depuis longtemps, telles que les peintures exposées au musée Reiss Engelhorn. Le but du droit d’auteur est de récompenser la créativité et l’originalité, et non de créer de nouveaux droits limitant le partage en ligne d’images d’œuvres du domaine public. De plus, même si la loi allemande accorde quelques droits sur ces images, nous pensons qu’utiliser ces droits dans le but d’empêcher le partage des travaux du domaine public va à l’encontre de la mission du musée Reiss Engelhorn et de la ville de Mannheim et appauvrit l’héritage culturel mondial.

De nombreuses institutions se sont donné pour mission de rendre leurs collections le plus accessible possible pour le monde entier. En octobre, le musée des Arts et Métiers d’Hambourg, en Allemagne, a rendu sa collection accessible librement en ligne. Le Rijksmuseum d’Amsterdam a fourni un accès en ligne à toutes ses peintures, y compris la possibilité de les télécharger et d’utiliser les reproductions sous licence domaine public CC0. Au Danemark, SMK (Statens Museum for Kunst, la Galerie Nationale du Danemark) a rendu publiques ses images et vidéos numériques sous la licence CC-BY. La British Library [N.d.T : Bibliothèque de Grande-Bretagne, équivalent de la BNF] et le Japan Center for Asian Historical Records [N.d.T : le Centre japonais d’archives historiques asiatiques] ont conjointement libéré plus de 200 gravures japonaises et chinoises dans le domaine public.
Ces institutions culturelles conservent les valeurs du domaine public et protègent le droit de prendre part à notre héritage culturel. La tentative du musée Reiss Engelhorn de créer un nouvea