fr.planet.wikimedia

May 20, 2018

Wikimag

Numéro de la semaine 2018-20

Annonces

Wikiconcours Noir et Blanc.png30 avril : clôture de l'édition mars 2018 du Wikiconcours.
Utilisateur29 avril : Bastenbas est désormais administrateur (voir la consultation).

Revue de presse

🔎 Wikipédia fait mur à une cyberattaque - Sciences et Avenir

L'équipe de sécurité de la Fondation Wikimedia peut aujourd'hui souffler, mais la situation était bien plus compliquée il y a deux semaines. En effet, les serveurs de la Fondation ont encaissé une attaque d'un botnet. Il y a en général une moyenne de 30 connexions ratées à cause d'un mauvais mot de passe sur des comptes de wikipédiens sur un intervalle de 5 minutes, mais à partir du vers 11 h 50, le nombre a augmenté, dépassant progressivement la barre des 200, des 400, pour attendre jusqu'à un maximum de 2 980 tentatives de connexions.

La première attaque s'est étalée sur 16 heures avec en moyenne brute ~ 2 600 tentatives. La seconde attaque a commencé à 10 h 0 le pour une durée d'environ 23 h 0. Enfin, la dernière a pointé son nez le vers 10 h 20 pendant un peu plus de 24 heures.

Côté contributeurs, l'attaque n'est pas passée inaperçue, plusieurs messages sont apparus sur les différents bistros des communautés et parfois même les bulletins des administrateurs. Un ticket sur le Phabricator, le tableau de bord des développeurs, a été ouvert par un contributeur afin de signaler le problème. On apprend dessus grâce aux signalements que plusieurs communautés sont touchées : contributeurs italiens, anglais, francophones, allemands, espagnoles, hongrois, persans ou même des utilisateurs de Wikipédia en marathi (voir le ticket). Tous les contributeurs de ces communautés n'étaient pas touchés, mais ceux qui l'étaient ont reçu une notification automatique de Wikipédia en anglais : « Il y a eu une tentative échouée de connexion à votre compte depuis un nouvel appareil. Assurez-vous que votre compte a un mot de passe suffisamment sécurisé ».

Les informations autour de l'attaque ne sont pas si nombreuses : l'équipe de sécurité a restreint l'accès à un autre ticket créé avant le ticket public, pour des raisons évidentes de coordination afin de permettre d'organiser au mieux un mur face à l'armée de bots. La tentative semble concluante, ou en tout cas la sécurité est déjà très efficace, puisque dans un message public, le chef de l'équipe de sécurité, John Bennett, annonçait que même si la source de l'attaque n'était pas encore connue, la grande majorité des tentatives avaient échoué et qu'ils s'occupaient personnellement du petit nombre de comptes qui auraient pu être compromis (source). Le type de cette attaque suggère que les bots ont tout simplement essayé de se connecter avec les mots de passe les plus courants, d'où la nécessité d'avoir un mot de passe robuste qui ne figure pas sur la page les 10 000 mots de passe les plus utilisés (en). Plus d'informations sur la page d'aide.

Une analyse de l'attaque est déjà prévue afin de mieux la comprendre et de la prendre comme exemple pour perfectionner les systèmes de sécurité (source). D'ici là, n'hésitez pas à demander aux stewards d'activer la double authentification si vous le souhaitez sur cette page. Vous pouvez aussi simplement utiliser le modèle Utilisateur identifiable.

🔎 « Les 15 personnes qui empêchent les contributeurs de Wikipédia de s'entretuer » - The Wall Street Journal

Si la situation est compliquée de notre côté, que d'autres communautés l'ont tout simplement supprimé, il existe toujours chez de nombreuses communautés, dont Wikipédia en anglais : l'ArbCom, ou Arbitration Committee, plus connu sous le nom du CAr chez les francophones, autrement dit, le Comité d'arbitrage. Le Comité d'arbitrage anglais a une certaine notoriété puisqu'il réunit les arbitres de la communauté la plus connue de Wikipédia et plusieurs articles sur le sujet ont déjà été publiés dans la presse en anglais. L'article source fait un rapide résumé de ce « tribunal » wikipédien.

Quand la discussion dérape et que les arguments s'enveniment, ce sont les arbitres qui doivent tenter de résoudre les conflits entre les contributeurs. Ira Matetsky compare le comité à une « Cour suprême » qui s'occupe de situations qui peuvent parfois même ressembler dans le fond à l'arrêt Brown v. Board of Education. L'article rappelle que c'est le fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales, qui a créé le Comité d'arbitrage afin qu'il soit utilisé comme dernière tentative du processus de résolution des conflits wikipédiens.

« Il y a des choses qui ne commenceraient pas un conflit n'importe où ailleurs et qui peuvent encore commencer un sur Wikipedia. »

— Newyorkbrad, dit Ira Matetsky, avocat plaideur à Manhattan, arbitre respecté du Comité d'arbitrage anglais.

Au fil des années, le Comité d'arbitrage anglais s'est perfectionné. Pendant ses premières années, les arbitres ont pu s'occuper de 100 arbitrages. Actuellement, pour l'année 2018, seuls 3 arbitrages ont été rendus. Selon Ira Matetsky, cela est dû aux « normes du comité [qui] sont plus élevées et au fait que le site a accumulé ce qui équivaut à un ensemble de lois ».

Aujourd'hui, l'ArbCom est respecté par la plus grande partie de la communauté et celui-ci « refuse d'entendre [plus souvent] les cas où les arbitres croient que les contributeurs peuvent résoudre les différends par d'autres moyens », tel est décrit l'objectif principal du comité. Néanmoins, des décisions sont toujours prises quand cela est nécessaire. En mars dernier, le comité a permis aux administrateurs d'interdire à certains éditeurs de contribuer ou de supprimer des infobox.

Le comité n'est pas pour autant immaculé : « trop américain », « qui ne pardonne pas assez », « trop autoritaire ». Un contributeur rappelle quant à lui qu'on « [ne peut] pas faire face à [nos] accusateurs parce que vous ne connaissez pas la personne derrière le pseudonyme ». Enfin, l'article n'est pas passé inaperçu. Une personne anonyme a partagé son avis sur la page de discussion de Ira Matetsky, où elle a écrit : « Je suis très déçu que vous ayez si manifestement déformé et biaisé l'image de l'ArbCom et la façon dont il fonctionne. Ce n'était rien d'autre qu'un article de propagande et vous le savez. Totalement malhonnête et manipulateur d'un jeune journaliste de confiance. PS: je sais que vous allez annuler ma modification pour cacher les critiques » (voir discussion).

🔎 « 1Lib1Ref : la campagne Wikipedia joue les prolongations » - Actualitte

C'est encore un succès : la troisième édition de la campagne est reconduite du 15 mai au 5 juin 2018. Celle-ci a pour objectif de mieux sourcer les articles Wikipédia avec l'aide des bibliothécaires. C'est d'ailleurs un succès mesurable : « 6 503 modifications ont été faites en utilisant le hashtag #1Lib1Ref sur 4 285 articles. 824 contributeurs ont participé à l'opération dans 22 langues différentes ». Plus d'informations grâce à ce kit.

🔎 « Un second round pour l’éditathon Wikipédia “Femmes & Sciences” » - Echosciences Grenoble

Toujours la banane, toujours debout, sont les contributrices et contributeurs attachés à une meilleure représentation des femmes sur l'encyclopédie. Le second editathon « Femmes & Sciences » organisé par La Casemate et les Wikipédiens de la « cabale » de Grenoble, en partenariat avec l’association Parité Science, a eu lieu le mercredi 26 avril.

Toujours le même objectif : expliquer comment Wikipédia fonctionne, tout en parlant de l'envers du décor, de ceux qui contribuent dans l'ombre à leurs façons et surtout les règles et recommandations qui encadrent l'encyclopédie. Plusieurs articles ont pu être améliorés, traduits ou créés, toujours grâce au travail de fond du Projet:Les sans pagEs.

🔎 « Wikipédia : les trois auteurs les plus cités sont des scientifiques australiens » - Radio Canada

Selon Radio Canada, l'article sur la classification de Köppen est cité 2 830 341 fois.

Lu, vu et entendu

Jean-François Abramatic, premier président du World Wide Web Consortium : « L’idée, c’était de laisser mille graines fleurir. Il y a eu des fleurs magnifiques, comme Wikipédia. Mais il y a aussi eu des fleurs empoisonnées. Nous avons fait notre possible, ce sera à la génération suivante de s’en occuper. » - Le Monde

Échos du bistro

  • « J'ai dix ans », le retour d'expérience d'un ancien contributeur. (voir discussion)
  • Page humoristique non-traduite, on tolère ça combien de temps ? (voir discussion)
  • Débats sur l'incertitude juridique des imports de données depuis Wikipedia vers Wikidata. (voir discussion)
  • Titre d'un article sur l'implication israélienne dans la guerre civile syrienne. (voir discussion)
  • La neutralité sur Wikipédia avec 3 bananes. (voir discussion)
  • Un micro-sondage sur la performance d'affichage des pages va être lancé sur frwiki. (voir discussion)
  • Docteure honoris causa ? Attention aux allergiques des marronniers. (voir discussion)
  • Que faire des vandales scolaires ? (voir discussion)
  • Besoin d'aide pour accéder à une source avec un paywall ? Demandez ! (voir discussion)
  • Langues et carte interactive : les libellés sont maintenant en français par défaut, grâce à un nouveau paramètre. (voir discussion)
  • Renommage de catégorie désiré ? Utilisez les scripts. (voir discussion)
  • Gouvernement de Macron ou de Philippe ? Attention aux allergiques de la Constitution française. (voir discussion)
  • Une petite faim ? Venez au Wiknic à Paris. (voir discussion)
  • Bientôt 2 millions d'articles sur Wikipédia : sommes-nous assez pour tout vérifier ? (voir discussion)
  • Notes et références, références et notes, ou notes ? Aucune organisation n'est privilégiée. (voir discussion)
  • L'équipe de recherche de la Fondation lance un nouveau projet : créer une intelligence artificielle qui ajoutera toute seule {{refnec}} aux endroits nécessaires. La Fondation demande la participation des contributeurs afin de la perfectionner. (voir discussion)

Articles les plus consultés

Cette rubrique recense les articles les plus consultés sur la Wikipédia francophone au cours du 7 au 13 mai. Vous pouvez accéder au rapport de façon permanente sur cette sous-page.

Attribution des labels

Articles de qualité
Promus

Propositions

Bons articles
Promus

Propositions

Plaisirs visuels

Le plafond de la Sagrada Família.  (définition réelle 4 600 × 7 151)
Le plafond de la Sagrada Família.
(définition réelle 4 600 × 7 151)

Anniversaires à venir

Comité de rédaction

Cette édition a été rédigée par Lofhi et J. N. Squire.

Envoyez-nous vos remarques sur la rédaction du Wikimag, des annonces de débat, des tribunes d’expression libre ou le signalement de nouvelles pages d’intérêt commun sur Wikipédia.
Nous avons besoin de votre aide pour maintenir le Wikimag.

Commentaires sur cette édition

Pas de commentaires pour le moment, n'hésitez pas !
Ajouter un commentaire

May 20, 2018 10:00 PM

May 13, 2018

Wikimag

Numéro de la semaine 2018-19

Revue de presse

🔎 Prévisualisation des pages de l'encyclopédie au survol pour tous - The Verge

Comme l'a annoncé The Verge et plusieurs autres sites, l'équipe de développement de la Fondation a activé la fonctionnalité de prévisualisation d'un article au survol pour tout le monde le 17 avril dernier. Cette fonctionnalité a été considérée utile pour les lecteurs puisqu'elle n'a été que très peu désactivée par les contributeurs habitués et elle permet de mieux relier les articles connexes entre eux grâce à un résumé des articles et une illustration, si disponible, qui s'affichent. Une des dernières raisons qui a motivé cet ajout, c'est la légère baisse des vues classiques des pages (- 4.03% sur une année, + 0.40 % sur deux ans).

Cette fonctionnalité a vu le jour grâce à long développement de différentes équipes (incluant développeurs, graphistes, administrateurs serveurs...) qui s'appuyaient sur une idée de base : une suggestion d'un contributeur écrite il y a quatre ans. Pour la fondation Wikimedia, il s'agit de « l'un des plus grands changements apportés à Wikipedia ces dernières années ». Pour rappel, les grands changements sur Wikipédia sont assez rares : l'habillage Vector a été activé par défaut en 2010 et la visionneuse de médias en 2014.

Ces équipes ont décidé d'activer par défaut la fonctionnalité, car très peu de contributeurs l'ont désactivée en phase de test (0.01 % de désactivation sur les deux tests menées sur l'encyclopédie en anglais et allemand). Comme attendu, le nombre de pages vues durant une session d'un internaute a légèrement baissé (- ~8 % sur l'encyclopédie en anglais et - ~2 % sur l'encyclopédie en allemand), mais durant une même session, l'interaction entre les pages connexes a augmenté (~ +21 % sur l'encyclopédie en anglais et ~ +20 % sur l'encyclopédie en allemand) (source).

Divers algorithmes ont dû être mis en place afin de générer des résumés et des illustrations correctes pour le lecteur, tout en s'appuyant sur des choix de mise en page établis par l'équipe du design des projets Wikimedia. Le résultat est assez impressionnant : durant les pics de consultations, cette fonctionnalité est utilisée un demi-million de fois par minute. Le poids de la popularité de l'encyclopédie a obligé les équipes à revoir l'infrastructure de Wikipédia pour pouvoir encaisser cette nouvelle charge.

Rappelons néanmoins que tout ce travail a été mené avec l'aide de la communauté wikipédienne : en avril 2016, la communauté anglaise avait une première fois rejeté l'activation par défaut de la fonctionnalité, obligeant ces équipes à revoir et améliorer cette nouvelle fonctionnalité pour répondre aux besoins des lecteurs. Aujourd'hui, en se basant sur les divers articles au sujet de cette nouvelle fonctionnalité, on peut estimer que cette nouvelle forme de prévisualition des articles est très bien accueillie.

🔎 L'évolution de la définition d'un conflit d'intérêts sur l'encyclopédie en anglais dérange

Le site des actualités, Bitcoin News, autour du Bitcoin, une cryptomonnaie, s'est offusqué en remarquant un récent changement dans la recommandation autour de la définition d'un conflit d'intérêts sur l'encyclopédie en anglais. Si un contributeur possède une cryptomonnaie et qu'il modifie un article appartenant au thème de la cryptomonnaie, il peut être considéré que ses modifications puissent à aller à l'encontre du principe fondateur de la neutralité de point de vue.

« Toute relation externe - personnelle, religieuse, politique, universitaire, juridique ou financière (y compris la détention d'une cryptomonnaie) - peut déclencher un conflit d'intérêts. L'étroitesse de la relation avant qu'elle ne devienne une préoccupation sur Wikipedia est régie par le bon sens. »

Le site confirme que cette règle qui encadre les contributions des 140 000 contributeurs anglais fait sens, tout en nuançant que « cela créé un paradoxe, car les personnes qui connaissent le mieux une page Wikipedia en particulier sont celles qui s'intéressent personnellement à son sujet. » Par conséquent, ils se demandent pourquoi une personne qui détient des Bitcoin ne pourrait pas mettre à jour l'article du même nom. La règle problème ne devrait s'appliquer qu'aux petites cryptomonnaies mal connues et qui donnent lieu à des controverses à cause de leur notoriété (IOTA ou encore Verge).

Certaines pages sont le lieu de bataille de nombreux vandales et POV-pushers et ces articles doivent être surveillés de près, ou protégés quand cela est nécessaire. C'est ce qui s'est passé pour l'article Bitcoin Cash, dont la page de discussion anglaise de l'article indique qu'il y a eu « des tentatives pour recruter des éditeurs de points de vue spécifiques ». C'est pourquoi le site d'actualités l'utilise comme exemple clé, car « comme le démontre la page Bitcoin Cash, même lorsqu'un éditeur ne possède pas une cryptomonnaie particulière, cela ne l'empêche pas toujours d'être tenté de falsifier [un article] ». Du coup, un tel changement de la règle n'aurait pas vraiment de sens.

Plusieurs problèmes peuvent être soulevés dans cette argumentation. Premièrement, la règle n'a pas été modifiée récemment, la précision autour des cryptomonnaies a été écrite le (voir diff) et est effective depuis plusieurs mois. Les discussions autour de ce changement ont réellement commencé en juillet 2017, quand un utilisateur a ouvert le débat autour de ce changement pour encadrer les contributions autour des cryptomonnaies (voir discussion) et le changement a été fait suite à un autre consensus en octobre 2017 (voir discussion) tout en précisant « qu'ils [les contributeurs du consensus] verront ce que cela donnera ».

Deuxièmement, la tendance semble approuver cette évolution de la règle. Rien qu'en avril, deux requêtes aux administrateurs anglais ont été ouvertes pour des problèmes autour des articles sur les cryptommonaies. Un blocage indéfini a été demandé à l'encontre d'un contributeur et la requête semble être pour le moment supportée, mais la discussion n'a pas évolué, car l'éditeur a été bloqué deux semaines pour guerre d'édition (voir la requête). Une autre requête a été ouverte pour mettre en place un topic-ban contre un contributeur en ce qui concerne les cryptomonnaies. Un net consensus communautaire a été rassemblé et la requête a été close pour aller dans ce sens (voir la requête).

Troisièmement, les événements s'enchaînent et confirment les craintes de certains contributeurs. Comme Bitcoin News le rapporte, l'article Bitcoin Cash est maintenant victime de guerres d'édition et de vandalismes et la page est semi-protégée jusqu'au 20 mai. Il existerait un différend central entre les partisans de Bitcoin Core (BTC) et les partisans de Bitcoin Cash (BCH). Par exemple, une personne a ajouté le mois dernier une nouvelle nomination « BCash », « puisque [ses] clients pensent que BCash et Bitcoin Cash sont deux pièces différentes (ce qui n'est pas le cas). »

Aujourd'hui, l'article est dans la liste de suivi de 85 contributeurs et la plupart des modifications découlent des consensus établis sur la page de discussion, montrant une certaine incompatibilité entre la détention d'une cryptomonnaie spécifique et l'édition de sa page. D'autant plus que « Bitcoin » a été le neuvième article le plus lu de l'encyclopédie en anglais (source) pendant l'année 2017... Il paraît alors compréhensible que de tels partisans tentent d'orienter ces articles, puisque la valeur de ces cryptomonnaies dépend de la demande.

🔎 Combien de temps encore la Turquie censurera Wikipédia ? - The Verge

C'est devenu une habitude : des services tels que Twitter, Facebook, Instagram, YouTube et WhatsApp ont été périodiquement restreints depuis 2014 en Turquie. Une exception demeure : Wikipédia, dont l'accès est entièrement restreint depuis avril 2017. Les autorités ont bloqué l'accès à Wikipédia quand certaines pages indiquaient que la Turquie avait apporté son soutien à des groupes terroristes et que ce contenu n'était pas supprimé. Depuis, via un accès internet normal, toutes les langues de l'encyclopédie sont inaccessibles aux adresses IP turques et le trafic de Wikipédia en Turquie a baissé de 90 %.

D'après Samantha Lien, responsable de la communication, la fondation Wikimedia fait pression comme elle peut pour mettre fin à ce blocage massif. Elle a par exemple demandé « aux tribunaux turcs d'examiner le blocage » et « a engagé des discussions avec les autorités ». L'hébergeur des projets Wikimedia a aussi fait appel et le dossier est en cours d'examen devant la Cour constitutionnelle de Turquie depuis près d'un an.

Selon The Verge, cette interdiction fait suite à la répression qui s'est organisée après la tentative de coup d'État de 2016 en Turquie et Wikipédia n'a marqué que le début d'une censure : 150 médias ont été fermés par le gouvernement, et il ne reste que quelques journaux et canaux critiques. L'accès est toujours possible en contournant le blocage grâce, par exemple, à des VPN, mais Alp Toker, fondateur du groupe de droits numériques Turkey Blocks, atteste que cela finira par se retourner contre le gouvernement.

« La Turquie a cédé le contrôle éditorial de Wikipedia à ses critiques les plus bruyants et aux intérêts étrangers. Par conséquent, le récit de l'histoire, de la culture et de la politique de la Turquie est aujourd'hui écrit par des étrangers qui sont encore plus critiques que les citoyens du pays, dont la voix est aujourd'hui niée. »

🔎 Une meilleure représentation des Autochtones du Yukon - Radio-Canada

Samedi dernier, un atelier a été organisé et a permis à la douzaine de participants d'apprendre comment fonctionne Wikipédia afin d'y contribuer. Pour sourcer l'histoire autochtone du Canada, un problème assez important s'est distingué : il est en effet impossible d'utiliser la tradition orale comme source. La rédaction de fiches autour de ce sujet est « le minimum qu'ils puissent faire » selon les participants qui tentent d'alimenter Wikipédia avec l'histoire des autochtones du Yukon et de transformer « tous les points rouges en points bleus ».

🔎 Lu, vu et entendu

Jimmy Wales : « Nous avons une position quasi extrême sur la protection de ces données. Nous ne les partageons pas et ne les vendons pas. Et je crois que certaines organisations apprennent maintenant qu’elles devraient être un peu plus obsédées par la protection de la vie privée de leurs utilisateurs » ([1]).

Échos du bistro

Articles les plus consultés

Cette section recense les articles les plus consultés sur la Wikipédia francophone au cours du 30 avril au 6 mai. Vous pouvez accéder au rapport de façon permanente sur cette sous-page.

  1. Philippe Aigrain avec 217 291 vues.
  2. Rose Laurens avec 210 530 vues.
  3. Black Bloc avec 197 777 vues.
  4. La casa de papel avec 138 546 vues.
  5. Fête du Travail avec 129 342 vues.
  6. Ligue des champions de l'UEFA avec 126 875 vues.
  7. Avengers: Infinity War avec 120 477 vues.
  8. Elsa Lunghini avec 98 077 vues.
  9. Carol Danvers avec 97 072 vues.
  10. Louis XIV avec 90 773 vues.

Cette section recense les articles les plus consultés sur la Wikipédia francophone au cours du 23 au 29 avril. Vous pouvez accéder au rapport de façon permanente sur cette sous-page.

  1. Mohamed Salah avec 233 731 vues.
  2. Avicii avec 233 051 vues.
  3. Henri Michel (football) avec 181 023 vues.
  4. La casa de papel avec 161 830 vues.
  5. Sylvain Tesson avec 133 340 vues.
  6. Catherine Middleton avec 125 988 vues.
  7. Élisabeth II avec 107 574 vues.
  8. Carol Danvers avec 104 559 vues.
  9. Avengers: Infinity War avec 98 701 vues.
  10. Meghan Markle avec 88 587 vues.

Cette section recense les articles les plus consultés sur la Wikipédia francophone du 16 au 22 avril. Vous pouvez accéder au rapport de façon permanente sur cette sous-page.

  1. Avicii avec 882 619 vues.
  2. La casa de papel avec 200 533 vues
  3. Olivia Grégoire avec 109 045 vues.
  4. Samy Naceri avec 90 522 vues.
  5. Arsène Wenger avec 66 623 vues.
  6. Saison 14 de Grey's Anatomy avec 62 437 vues.
  7. Titanic avec 58 954 vues.
  8. Oman avec 58 102 vues.
  9. Edwy Plenel avec 57 424 vues.
  10. 420 (cannabis) avec 57 415 vues.

Attribution des labels

Articles de qualité
Promus

Propositions

Bons articles
Promus

Propositions

Plaisirs visuels

Une hyène tachetée.  (définition réelle 6 000 × 3 220)
Une hyène tachetée.
(définition réelle 6 000 × 3 220)

Anniversaires à venir

  • Jeudi 10 mai : Aucun wikipédien n'a signalé que c'était son anniversaire aujourd'hui !

Comité de rédaction

Cette édition a été rédigée par Lofhi et J. N. Squire.

Envoyez-nous vos remarques sur la rédaction du Wikimag, des annonces de débat, des tribunes d’expression libre ou le signalement de nouvelles pages d’intérêt commun sur Wikipédia.
Nous avons besoin de votre aide pour maintenir le Wikimag.

Commentaires sur cette édition

Bonjour,

Il me semble que le titre de la section « Combien de temps encore la Turquie censura Wikipédia » devrait être « Combien de temps encore la Turquie censurera-t-elle Wikipédia ? » ou « Combien de temps encore la Turquie va-t-elle censurer Wikipédia ? », ou alors j'ai mal compris l'article.
En tout cas, bravo pour la belle tenue de ce Wikimag. Bien à vous.— Harrieta (d) 8 mai 2018 à 08:58 (CEST)

Bonjour,
Comme Harriet, merci pour la qualité du Wikimag, mais le titre de cet article comporte une erreur. Pierre73 (discuter) 8 mai 2018 à 10:14 (CEST)
Je n'étais pas encore arrivé à cette section de commentaires, quand j'ai fait ma modif. Je suis évidemment d'accord avec vous. Cordialement, — Daehan [p|d|d] 8 mai 2018 à 11:43 (CEST)

Très intéressante revue de presse dans cette édition du Mag. Merci encore. GrandBout (discuter) 9 mai 2018 à 09:47 (CEST)

Ajouter un commentaire

May 13, 2018 10:00 PM

May 06, 2018

Wikimag

Numéro de la semaine 2018-18

Revue de presse

🔎 Prévisualisation des pages de l'encyclopédie au survol pour tous - The Verge

Comme l'a annoncé The Verge et plusieurs autres sites, l'équipe de développement de Mediawiki a activé la fonctionnalité de prévisualisions d'un article au survol pour tout le monde le 17 avril dernier. Cette fonctionnalité a été considéré utile pour les lecteurs puisqu'elle n'a été que très peu désactivés par les contributeurs habitués et elle peut de mieux relier les articles connexes entre eux grâce à un résumé de des articles et une illustration, si disponible, qui s'affichent. Une des dernières raisons qui a motivé cet ajout, c'est la légère baisse des vues classiques des pages (- 4.03% sur une année, + 0.40 % sur deux années).

Cette fonctionnalité a vu le jour grâce à long développement de différentes équipes (incluant développeurs, graphistes, administrateurs serveurs...) qui s'appuyaient sur une idée de base : une suggestion d'un contributeur écrite il y a quatre ans. Pour la fondation Wikimedia, il s'agit de « l'un des plus grands changements apportés à Wikipedia ces dernières années ». Pour rappel, les grands changements sur Wikipédia sont assez rares : l'habillage Vector a été activé par défaut en 2010 et la visionneuse de médias en 2014.

Ces équipes ont décidé d'activer par défaut la fonctionnalité, car très peu de contributeurs l'ont désactivé en phase de test (0.01 % de désactivation sur les deux tests menées sur l'encyclopédie en anglais et allemand). Comme attendu, le nombre de pages vues durant une session d'un internaute a légèrement baissé (- ~8 % sur l'encyclopédie en anglais et - ~2 % sur l'encyclopédie en allemand), mais durant une même session, l'interaction entre les pages connexes a augmenté (~ +21 % sur l'encyclopédie en anglais et ~ +20 % sur l'encyclopédie en allemand) (source).

Divers algorithmes ont dû être mis en place afin de générer des résumés et des illustrations correctes pour le lecteur, tout en s'appuyant sur des choix de mise en page établis par l'équipe du design des projets Wikimedia. Le résultat est assez impressionnant : durant les pics de consultations, cette fonctionnalité est utilisée un demi-million de fois par minute. Le poids de la popularité de l'encyclopédie a obligé les équipes à revoir l'infrastructure de Wikipédia pour pouvoir encaisser cette nouvelle charge.

Rappelons néanmoins que tout ce travail a été mené avec l'aide de la communauté wikipédienne : en avril 2016, la communauté anglaise avait une première fois rejeté l'activation par défaut de la fonctionnalité, obligeant ces équipes à revoir et améliorer cette nouvelle fonctionnalité pour répondre aux besoins des lecteurs. Aujourd'hui, en se basant sur les divers articles au sujet de cette nouvelle fonctionnalité, on peut estimer que cette nouvelle forme de prévisualition des articles est très bien accueillie.

🔎 L'évolution de la définition d'un conflit d'intérêts sur l'encyclopédie en anglais dérange

Le site des actualités, Bitcoin News, autour du Bitcoin, une cryptomonnaie s'est offusqué en remarquant un récent changement dans la recommandation autour de la définition d'un conflit d'intérêts sur l'encyclopédie en anglais. Si un contributeur possède une cryptomonnaie et qu'il modifie un article appartenant au thème de la cryptomonnaie, il peut être considéré que ses modifications puissent à aller à l'encontre du principe fondateur de la neutralité de point de vue.

« Toute relation externe - personnelle, religieuse, politique, universitaire, juridique ou financière (y compris la détention d'une cryptomonnaie) - peut déclencher un conflit d'intérêts. L'étroitesse de la relation avant qu'elle ne devienne une préoccupation sur Wikipedia est régie par le bon sens. »

Le site confirme que cette règle qui encadre les contributions des 140 000 contributeurs anglais fait sens, tout en nuançant que « cela créé un paradoxe, car les personnes qui connaissent le mieux une page Wikipedia en particulier sont celles qui s'intéressent personnellement à son sujet. » Par conséquent, ils se demandent pourquoi une personne qui détient des Bitcoin ne pourrait pas mettre à jour l'article du même nom. La règle problème ne devrait s'appliquer qu'aux petites cryptomonnaies mal connues et qui donnent lieu à des controverses à cause de leur notoriété (IOTA ou encore Verge).

Certaines pages sont le lieu de bataille de nombreux vandales et POV-pushers et ces articles doivent être surveillés de près, ou protégés quand cela est nécessaire. C'est ce qui s'est passé pour l'article Bitcoin Cash, dont la page de discussion anglaise de l'article indique qu'il y a eu des « y a eu des tentatives pour recruter des éditeurs de points de vue spécifiques ». C'est pourquoi le site d'actualités l'utilise comme exemple clé, car « comme le démontre la page Bitcoin Cash, même lorsqu'un éditeur ne possède pas une cryptommonaie particulière, cela ne l'empêche pas toujours d'être tenté de falsifier [un article] ». Du coup, un tel changement de la règle n'aurait pas vraiment de sens.

Plusieurs problèmes peuvent être soulevés dans cette argumentation. Premièrement, la règle n'a pas été modifié récemment, la précision autour des cryptomonnaies a été écrite le (voir diff) et est effective depuis plusieurs mois. Les discussions autour de ce changement ont réellement commencé en juillet 2017, quand un utilisateur a ouvert le débat autour de ce changement pour encadrer les contributions autour des cryptomonnaies (voir discussion) et le changement a été fait suite à une autre consensus en octobre 2017 (voir discussion) tout en précisant « qu'ils [les contributeurs du consensus] verront ce que cela donnera ».

Deuxièmement, la tendance semble approuver cette évolution de la règle. Rien qu'en avril, deux requêtes aux administrateurs anglais ont été ouvertes pour des problèmes autour des articles sur les cryptommonaies. Un blocage indéfini a été demandé à l'encontre d'un contributeur et la requête semble être pour le moment supportée, mais la discussion n'a pas évolué, car l'éditeur a été bloqué deux semaines pour guerre d'édition (voir la requête). Une autre requête a été ouverte pour mettre en place un topic-ban contre un contributeur en ce qui concerne les cryptomonnaies. Un net consensus communautaire a été rassemblé et la requête a été close pour aller dans ce sens (voir la requête).

Troisièmement, les événements s'enchaînent et confirment les craintes de certains contributeurs. Comme Bitcoin News le rapporte, l'article Bitcoin Cash est maintenant victime de guerres d'édition et de vandalismes et la page est semi-protégée jusqu'au 20 mai. Il existerait un différend central entre les partisans de Bitcoin Core (BTC) et les partisans de Bitcoin Cash (BCH). Par exemple, une personne a ajouté le mois dernier une nouvelle nomination « BCash », « puisque [ses] clients pensent que BCash et Bitcoin Cash sont deux pièces différentes (ce qui n'est pas le cas). »

Aujourd'hui, l'article est dans la liste de suivi de 85 contributeurs et la plupart des modifications découlent des consens établis sur la page de discussion, montrant une certaine incompatibilité entre la détention d'une cryptomonnaies spécifique et l'édition de sa page. D'autant plus que « Bitcoin » a été le neuvième article le plus lu de l'encyclopédie en anglais (source) pendant l'année 2017... Il paraît alors compréhensible que de tels partisans tentent d'orienter ces articles, puisque la valeur de ces cryptomonnaies dépend de la demande.

🔎 Combien de temps encore la Turquie censura Wikipédia ? https://www.theverge.com/2018/4/30/17302142/wikipedia-ban-turkey-one-year-anniversary

C'est devenu une habitude : des services tels que Twitter, Facebook, Instagram, YouTube et WhatsApp ont été périodiquement restreints depuis 2014 en Turquie. Une exception demeure : Wikipédia, dont l'accès est entièrement restreint depuis avril 2017. Les autorités ont bloqué l'accès à Wikipédia quand certaines pages indiquaient que la Turquie avait apporté son soutien à des groupes terroristes et que ce contenu n'était pas supprimé. Depuis, via un accès internet normal, toutes les langues de l'encyclopédie sont inaccessibles aux adresses IP turques et le trafic de Wikipédia en Turquie a baissé de 90 %.

D'après Samantha Lien, responsable de la communication, la fondation Wikimedia fait pression comme elle peut pour mettre fin à ce blocage massif. Elle a par exemple demandé « aux tribunaux turcs d'examiner le blocage » et « a engagé des discussion avec les autorités ». L'hébergeur des projets Wikimedia a aussi fait appel et le dossier est en cours d'examen devant la Cour constitutionnelle de Turquie depuis près d'un an.

Selon The Verge, cette interdiction fait suite à la répression qui s'est organisée après la tentative de coup d'État de 2016 en Turquie et Wikipédia n'a marqué que le début d'une censure : 150 médias ont été fermés par le gouvernement, et il ne reste que quelques journaux et canaux critiques. L'accès est toujours possible en contournant le blocage grâce, par exemple, à des VPN, mais Alp Toker, fondateur du groupe de droits numériques Turkey Blocks, atteste que cela finira par se retourner contre le gouvernement.

« La Turquie a cédé le contrôle éditorial de Wikipedia à ses critiques les plus bruyants et aux intérêts étrangers. Par conséquent, le récit de l'histoire, de la culture et de la politique de la Turquie est aujourd'hui écrit par des étrangers qui sont encore plus critiques que les citoyens du pays, dont la voix est aujourd'hui niée. »

🔎 Une meilleure représentation des Autochtones du Yukon - Radio-Canada

Samedi dernier, un atelier a été organisé et a permis à la douzaine de participants d'apprendre comme fonctionne Wikipédia afin d'y contribuer. Pour sourcer l'histoire autochtone du Canada, un problème assez important s'est distingué : il est effet impossible d'utiliser la tradition orale comme source. La rédaction de fiches autour de ce sujet est « le minimum qu'ils puissent faire » selon les participants qui tentent d'alimenter Wikipédia avec l'histoire des autochtones du Yukon et de transformer « tous les points rouges en points bleus ».

🔎 Lu, vu et entendu Jimmy Wales : « Nous avons une position quasi extrême sur la protection de ces données. Nous ne les partageons pas et ne les vendons pas. Et je crois que certaines organisations apprennent maintenant qu’elles devraient être un peu plus obsédées par la protection de la vie privée de leurs utilisateurs » ([1]).

Échos du bistro

Wikipédia:Le Bistro/24 avril 2018#Problèmes d'affichage depuis la dernière mise à jour

Wikipédia:Le Bistro/23 avril 2018#Lutte contre les fausses informations - Wikipédia:Le Bistro/24 avril 2018#Retour sur le projet de loi

Wikipédia:Le Bistro/23 avril 2018#Nouveau thème d'ébauche

Wikipédia:Le Bistro/22 avril 2018#Appel aux bonnes volontés pour les fusions techniques

Wikipédia:Le Bistro/22 avril 2018#Les Pages à supprimer sont bien des pages de vote

[[Wikipédia:Le Bistro/21 avril 2018#[WikiConvFr 2018] L'appel à bourse est lancé]]

Wikipédia:Le Bistro/20 avril 2018#Quand un pays change de nom...

Wikipédia:Le Bistro/20 avril 2018#PàF hâtive et interdiction de le modifier ?

Wikipédia:Le Bistro/19 avril 2018#Portail, catégorie, palette : trions nous trop nos articles ?

Wikipédia:Le Bistro/18 avril 2018#InternetArchiveBot

Wikipédia:Le Bistro/18 avril 2018#Bref comparatif des articles des présidents de la république français

Articles les plus consultés

Cette rubrique recense les articles les plus consultés sur la Wikipédia francophone au cours de la semaine écoulée (du 23 au 29 avril). Vous pouvez accéder au rapport de façon permanente sur cette sous-page.

  1. Mohamed Salah avec 233 731 vues.
  2. Avicii avec 233 051 vues.
  3. Henri Michel (football) avec 181 023 vues.
  4. La casa de papel avec 161 830 vues.
  5. Sylvain Tesson avec 133 340 vues.
  6. Catherine Middleton avec 125 988 vues.
  7. Élisabeth II avec 107 574 vues.
  8. Carol Danvers avec 104 559 vues.
  9. Avengers: Infinity War avec 98 701 vues.
  10. Meghan Markle avec 88 587 vues.

Cette rubrique recense les articles les plus consultés sur la Wikipédia francophone du 16 au 22 avril. Vous pouvez accéder au rapport de façon permanente sur cette sous-page.

  1. Avicii avec 882 619 vues.
  2. La casa de papel avec 200 533 vues
  3. Olivia Grégoire avec 109 045 vues.
  4. Samy Naceri avec 90 522 vues.
  5. Arsène Wenger avec 66 623 vues.
  6. Saison 14 de Grey's Anatomy avec 62 437 vues.
  7. Titanic avec 58 954 vues.
  8. Oman avec 58 102 vues.
  9. Edwy Plenel avec 57 424 vues.
  10. 420 (cannabis) avec 57 415 vues.

Attribution des labels

Articles de qualité
Promus

Propositions

Bons articles
Promus

Propositions

Plaisirs visuels

Une hyène tachetée.  (définition réelle 6 000 × 3 220)
Une hyène tachetée.
(définition réelle 6 000 × 3 220)

Anniversaires à venir

  • Jeudi 3 mai : Alaspada (d · c) non-anniversaire, il n'y avait pas d'anniversaire à cette date !

Comité de rédaction

Cette édition a été rédigée par Lofhi et J. N. Squire.

Envoyez-nous vos remarques sur la rédaction du Wikimag, des annonces de débat, des tribunes d’expression libre ou le signalement de nouvelles pages d’intérêt commun sur Wikipédia.
Nous avons besoin de votre aide pour maintenir le Wikimag.

Commentaires sur cette édition

Pas de commentaires pour le moment, n'hésitez pas !
Ajouter un commentaire

May 06, 2018 10:00 PM

May 01, 2018

Regards sur l'actualité de la Wikimedia

Numéro du 01 mai 2018

Brèves

Tapis rouge« Dans un effort pour améliorer la qualité des images dans les articles biographiques, la Cinémathèque québécoise organise, en partenariat avec Wikimédia Canada et le Café des savoirs libres, des séances de photographie pour les personnalités publiques, les artistes et les créateurs, notamment dans le domaine du cinéma et de la télévision. » Cette activité est menée sous l'égide du Projet Tapis rouge. (fr)[1]

Combien payeriez-vous... — « Certains des services en ligne les plus utiles sont gratuits. Facebook est gratuit. Wikipédia est gratuit. Google Maps, Gmail et Google Search sont tous gratuits. Si un peu de publicité ne vous ennuie pas, alors presque toute la musique du monde est gratuite grâce à Spotify et YouTube. »[trad 1] Même si ces services ont une valeur aux yeux de leurs utilisateurs, il est difficile de calculer quel montant les « propriétaires » pourraient exiger. Des économistes se sont penchés sur ce dossier par le biais de sondages. Ils ont demandé quel montant les utilisateurs seraient prêts à verser pour utiliser Facebook et quel montant leur remettre pour qu'ils n'utilisent pas Facebook. En s'appuyant sur les montants indiqués, les économistes ont calculé que Facebook pourrait exiger 40 US$ par mois. Pour le courriel, c'est 700 US$ par mois. Pour les cartes géographiques numériques, c'est 300 US$ par mois. Les sites de ventes en ligne pourraient exiger 70 US$. Toutefois, ces économistes ne mentionnent pas Wikipédia. Ils observent par ailleurs que l'encyclopédie libre, comme d'autres services en ligne gratuits, pourrait faire décroître le PIB puisqu'ils peuvent mener des sociétés commerciales à fermer leurs portes. Par exemple, Encyclopædia Britannica a dû revoir son modèle d'affaire lorsque Wikipédia a pris son envol dans les années 2000. [2] Un éditorial paru en 2016 dans le magazine Forbes avance que ces services en ligne, même s'ils sont gratuits, apportent de la valeur économique aux utilisateurs. Parce que le PIB ignore une partie conséquente de l'économie numérique, elle-même une partie importante de l'économie tout court, les décideurs sont mal informés sur l'état de l'économie. [3]

2015 : Wikipédia en français se trouve à l'est de la « boule » Wikipedia.

Accueil multilingue Wikipédia — Dans un navigateur Web dont la langue préférée est le français, le portail multilingue Wikipedia.org affiche le lien vers la Wikipédia en français à la même hauteur que le lien vers la Wikipédia en anglais. Ce n'était pas le cas en 2015, par exemple, le français se trouvant plutôt à l'est de la « boule » Wikipedia.

Facebook au tribunal — Au Québec, des avocats de la défense révèlent qu'ils utilisent Facebook pour obtenir quantités d'informations sur les jurés. Pour les procès au criminel, les avocats reçoivent une liste de jurés potentiels lors des séances de sélection, jurés qui sont tous identifiés par un numéro pour assurer leur anonymat et prévenir les tentatives d'intimidation. Toutefois, pendant le procès, les avocats ont le loisir de les observer en chair et en os. La plupart des personnes dans la salle portent leur smartphone sur elles et sont souvent connectées à Facebook. Après quelques jours au tribunal, un adjoint des avocats de la défense présent dans la salle utilise son smartphone pour consulter la section Vous connaissez peut-être... de l'onglet « Invitations » de Facebook. L'application lui montre des photos, notamment de gens qui sont à proximité géographique. C'est ainsi que l'adjoint peut connaître le nom des jurés présents. Selon une avocate habituée des procès devant jury, « Au début d’un procès, nous pouvons avoir accès au nom, à l’âge et à l’emploi d’un juré. Aujourd’hui, ces informations sont suffisantes pour retrouver quelqu’un », c'est-à-dire l'identifier sans doute possible. Par la suite, les avocats peuvent découvrir maints détails sur les jurés, y compris leurs sensibilités. Des avocats seraient même capables de faire avorter un procès en révélant des informations secrètes sur les jurés. (fr)[4]

Au contraire, la Wikimedia Foundation (WMF) applique une politique qui soutient le droit à la vie privée des internautes qui la consultent et qui la modifient. « Wikimedia autorise les gens à modifier sous un pseudonyme, sans fournir d'informations personnelles, voire sans créer de compte. L'anonymat et l'usage d'un pseudonyme peuvent protéger contre des représailles pour avoir contribué à un projet Wikimedia [...] Les gens ont aussi besoin d'être rassurés lorsqu'ils parcourent Wikipédia, sans craindre qu'un gouvernement ou une tierce partie ne les suive ou les observe. Pour cette raison, tout le trafic internet de et vers les projets Wikimedia sont chiffrés par le protocole HTTPS. Nous appliquons aussi le Strict Transport Security (HSTS), qui demande aux navigateurs Web d'utiliser exclusivement une connexion chiffrée pour communiquer avec les projets Wikimedia, ce qui protège contre les tentatives de casser HTTPS et donc de lire le trafic. »[trad 2] La WMF a d'ailleurs signé la charte de Necessary and Proportionate qui s'applique aux droits humains. [5]

Encyclopædia Britannica à éditer...

La moitié des entrées en ligne de Britannica ne sont pas des articles — L'Encyclopædia Britannica se vante d'offrir l'accès à des « centaines de milliers d'articles, biographies, vidéos et images réalisés par des experts »[trad 3]. Cependant, un peu plus de la moitié des 206 761 entrées en lignes de Britannica recensées par l'outil mix'n'match mènent vers des directory pages, qui ne sont pas des articles, mais plutôt des pages recensant les résultats d'un moteur de recherche interne permettant de souligner des passages d'autres articles abordant le sujet de l'entrée (exemple).
Cela a été découvert par l'analyse d'un échantillon aléatoire de 200 entrées de Britannica tiré de l'ensemble des entrées de mix'n'match et d'un autre échantillon aléatoire de 200 entrées des éléments de Wikidata associés à cette encyclopédie[1]. Ces deux échantillons ont permis de déterminer que 47 à 49 % des entrées mènent à un article, le reste pointant vers des directory pages.

Pourquoi lit-on Wikipédia ? — Le blog Wikimedia est une source d'informations anglophones de qualité. En témoigne ce billet qui rend compte d'une étude récente, effectuée en 14 langues (allemand, anglais, arabe, bengali, castillan, hébreu, hindi, hongrois, japonais, mandarin, néerlandais, roumain, russe et ukrainien) et en analysant 215 000 réponses. On y apprend que les raisons conduisant à la lecture d'un article se partagent à peu près équitablement entre recherche purement factuelle, volonté d'acquérir une vue d'ensemble sur le sujet et désir d'acquérir une connaissance approfondie de celui-ci. En revanche, les motivations des lecteurs varient selon leur aire linguistique, et les locuteurs du hindi se singularisent par leurs motivations. Nous ne saurions trop recommander la lecture du blog wikimédia à nos lecteurs maîtrisant la langue anglaise.

Peu après la parution de ce numéro des RAW, l'utilisateur Assassas77 a mis en ligne une traduction de cet article du blog Wikimedia.

Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Dans les coulisses de la Wikimedia

Google Livres libres — Google Livres publie des millions d'ouvrages, plusieurs se trouvant dans le domaine public. Parfois, un livre qui devrait se trouver dans ce domaine est plutôt déclaré sous copyright. Un internaute rapporte qu'il est facile de demander à Google de modifier le droit applicable à un livre, notamment s'il a été publié par le gouvernement américain. Il suffit de remplir un formulaire en ligne et d'attendre. L'auteur du billet rapporte avoir attendu une semaine avant de recevoir une réponse de la société. [6]

Infobox Commons — Dans Wikimedia Commons, des contributeurs « décorent » les catégories avec des {{Wikidata infobox}} qui regroupent quelques informations sur une entité (au sens large). Les données sont automatiquement chargées de Wikidata.

Mini-jeux Wikidata — Cette infolettre a mentionné les mini-jeux Wikidata de Magnus Manske en décembre 2014 (ils sont toujours en ligne et plus nombreux). Des contributeurs ont décidé de « s'amuser » en ajoutant d'autres jeux Wikidata.

PediaPress — Plusieurs programmeurs ont travaillé au cours de la dernière année pour produire un nouvel outil de rendu .pdf des articles des wikis hébergés par la WMF. Après une série d'échecs et des mois de délais, la WMF décide d'établir un partenariat avec PediaPress pour gérer l'outil de créateur de livres. Les modalités de l'entente, ainsi que le nouvel échéancier, sont en discussion.

Death knell sounding for The Signpost? C'est sous ce titre alarmiste (pouvant grosso modo être traduit par Les trompettes de la mort sonnent-elles déjà pour le Signpost ?) que le grand frère anglophone de la présente publication fait état de ses difficultés rédactionnelles. Nous pourrions publier l'article in extenso en l'appliquant aux RAW. Amis lecteurs, n'hésitez pas à contribuer. Ce n'est pas plus compliqué que d'écrire un article au sein de notre encyclopédie favorite, et les RAW sont ouverts à tous. Par ailleurs, nul contributeur des RAW n'a jamais mordu de nouveaux.

Commentaire d'un lecteur : « Tout ce que [le contributeur] Lane suggère, comme cette subvention, n'est ni utile ni efficace. En fin de compte, la création et la production d'une publication comme celle-ci nécessite beaucoup d'effort numérique gratuit. Qui a le temps de rédiger régulièrement à ce niveau élevé ? Et qui pourrait le faire au niveau de compétence respectant les normes très élevées, ainsi que les absurdités, des communautés Wikimedia ? Il est inévitable que The Signpost ait des ennuis. » [trad 4]

Fort heureusement, l'éditorial de la livraison suivante du Signpost, qui vient de sortir, fait état des réactions à la lecture de cet article : nombreuses et suivies d'effet, elles témoignent de l'attachement au wikimagazine anglophone de ses lecteurs et contributeurs. Mieux encore, des pistes de développement y sont explorées !

Nos dons investis à Singapour — Internet fonctionne vite, notamment grâce aux fibres optiques transocéaniques. Néanmoins, la zone Asie-Pacifique souffrait, du fait de son éloignement des principaux serveurs Wikimedia, qui se trouvent essentiellement en Europe et en Amérique du Nord, de chargements de pages plus lents qu'ailleurs. Ce ne sera plus le cas : la Fondation Wikimedia vient de mettre en service, à Singapour, un serveur qui palliera cet inconvénient. C'est ainsi que nos dons peuvent se trouver investis dans ce petit État tropical doté d'un port de commerce immense… et d'un utile serveur Wikimedia !

Blitz (bis) — Wikipédia en français approche tranquillement les 2 000 000 d'articles. Si vous voulez avancer la date d'arrivée de la deux millionième entrée, voici des éléments Wikidata liés à des entrées sur Encyclopædia Universalis et Encyclopædia Britannica et ne possédant pas d'article sur frwiki :